VIDÉO. La chanteuse lyrique Tamara Bouzanou, originaire de Montbéliard, a enchanté le festival Musique à Saint Hipp'

Plus sur le thème :

La chanteuse lyrique à l'Opéra de Paris, Tamara Bouzanou s'est produite lors de la 18e édition du festival Musique à Saint Hipp', les 21 et 22 juillet 2023. Un retour aux sources, pour cette soprano née à Montbéliard.

Elle a fait ses premiers pas au conservatoire de Montbéliard, sa ville natale. Tamara Bounazou est aujourd'hui une chanteuse lyrique de renom, après avoir gagné de nombreux prix et être entrée à l’Opéra national de Paris en 2022. Elle interprétait les rôles de l’Amour et de Clarine de Platée.

Le 21 et 22 juillet derniers, la soprano montbéliardaise est revenue sur ses terres, le temps de deux concerts, à l'occasion du festival Musique à Saint-Hipp'.

« Il y a vraiment cette atmosphère réconfortante, parce que je suis chez moi », raconte la jeune femme au micro de notre journaliste Aline Bilinski. À l'âge de cinq ans, ses parents l'inscrivent à un cours de chant au conservatoire de Montbéliard. « Je ne viens pas du tout d'un milieu de musiciens classique », poursuit-elle.

Quand j'avais 5 ans, je me rêvais quand même sur le devant de la scène.

Tamara Bounazou, chanteuse lyrique à l'Opéra de Paris

Atteindre ses rêves de carrière a demandé « un énorme boulot, beaucoup de sacrifices dans la vie de tous les jours », explique Tamara Bouzanou. « Mais c'est surtout toute ma vie. C'est au-delà d'une passion, c'est tout ce que je suis ».

Une étoile au firmament

« Lorsqu'elle était encore étudiante au conservatoire de Montbéliard, elle nous avait déjà illuminé de sa magnifique voix », se rappelle Marc Togonal, cofondateur du festival Musique à Saint-Hipp'. « Quand elle nous a quittés il y a quelques années, on lui avait dit : "Quand tu seras au firmament des étoiles, tu ne nous oublieras pas" ».

« Il s'avère que lorsqu'elle a chanté à l'Opéra Bastille l'année dernière, on s'est retrouvé devant les grandes marches, il y a eu un moment de silence, je l'ai regardé, elle m'a dit "je crois qu'on pense à la même chose, c'est quoi la date ?" ». Marc Togonal lui répond : « 21 juillet ». « D'accord, je serai là », accepte la chanteuse.

De la musique classique « là où on ne l'attend pas »

Lors de ses représentations dans le pays de Montbéliard, la chanteuse a eu le bonheur d'être accompagnée par l'une de ses meilleures amies, la mezzo-soprano Séraphine Cotrez. « C'est la première fois qu'on a le bonheur de chanter ensemble, je rêvais de ça depuis des années », commente cette dernière. « On a des voix assez chaudes qui se marient très bien ».

La musique, notamment classique, n’est jamais autant à sa place que lorsqu’on la trouve là où on ne l’attend pas. Alors, on est allé jouer dans des stabulations, dans des lavoirs, dans les églises.

Marc Togonal, cofondateur du festival Musique à Saint-Hipp'

Depuis sa création en 2006, le festival Musique à Saint-Hipp' poursuit son objectif d'amener la musique classique en milieux ruraux.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité