• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Une peinture de Charles Belle confiée à la nature

© Charles Belle
© Charles Belle

Charles Belle nous entraîne dans une belle aventure. Une de ses toiles a reçu l'empreinte de la nature. L'artiste a laissé son oeuvre mûrir en pleine forêt pendant près de deux ans. Aujourd'hui elle fait l'objet d'un livre, d'un film et d'un spectacle. 

Par Fabienne Le Moing

Hiver 2015, Charles Belle trouve un endroit reculé de la forêt de son enfance pour tendre une toile de 8 mètres sur 3. Il y dessine sur les deux faces s'accommodant du vent, du froid... s'en saisissant.

La toile est laissée là pendant quelques mois. Les dessins subissent les intempéries, le vent, la neige. 

Automne 2017. Charles Belle revient accompagné de ses amis du Cirque Plume. Ils découvrent ensemble les dessins. 

Pour Bernard Kudlak, l’histoire de ces dessins doit continuer de s’écrire.

Chargés de sept saisons,  les deux dessins accompagnent la troupe dans sa dernière saison, au rythme des représentations ils vont continuer à se nourrir de la poésie du Cirque Plume.

Pour visualiser le film de François Royet sur l'aventure de cette toile c'est ici : https://vimeo.com/38696207

Charles Belle et ses projets fous
Un reportage de Michel Buzon, Hugues Perret, Karl Monnin et Emmenuel Dubuis. Avec Bernard Kudlak : directeur artistique du Cirque Plume, Charles Belle : artiste et François Royet : réalisateur.

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus