Biathlon. Plombée par son tir, Lou Jeanmonnot, de Pontarlier, en retrait sur la mass start de Ruhpolding

La biathlète du Haut-Doubs, 24 ans, prend la 13e place de la mass start de Ruhpolding en Allemagne. La course est remportée par une autre Française, Julia Simon.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Lou Jeanmonnot.

Après un premier podium personnel en coupe du monde, avec la médaille d'argent de l'individuelle jeudi 12 janvier, la Pontissalienne avait idéalement lancé le relais tricolore samedi. Deux courses, et un excellent sans-faute sur le pas de tir de Ruhpolding.

Elle qui n'avait raté aucun tir depuis le début de cette manche de coupe du monde en Allemagne, a cette fois manqué de précision. Une faute sur le premier couché, deux sur le second, et encore une faute sur le premier tir debout. 16/20 au final, et une 13e place somme toute logique.

Julia Simon conforte son dossard jaune de leader

Dans cette mass start, la licenciée à l'Olympic Mont d'or termine 5e Française, ce qui dit tout de la densité de l'équipe tricolore.

Malgré 3 fautes, Julia Simon l'emporte devant l'Italienne Lisa Vittozzi et sa compatriote Anaïs Chevalier-Bouchet (19/20 toutes les deux). Chloé Chevalier (18/20) est 10e, Sophie Chauveau (16/20) 12e.

Caroline Colombo, du Ski-club de Mouthe, est plus loin, 27e (14/20).

Au classement général de la coupe du monde, Julia Simon accroît son avance et conserve évidemment son dossard jaune de leader (756 points) devant la Suédoise Elvira Oeberg (615) et l'Italienne Lisa Vittozzi (538).

Lou Jeanmonnot est désormais 12e (326 points), Caroline Colombo 26e (156).

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité