Mondiaux de canoë-kayak : "C’est une super victoire", le Pontissalien Jules Bernardet sacré champion du monde de slalom par équipes

Plus sur le thème :

Le céiste de Pontarlier Jules Bernardet - double champion du monde U23 il y a un mois - a décroché ce mardi 19 septembre 2023 une nouvelle médaille d'or par équipes avec l'équipe de France aux Mondiaux de Lee Valley (Angleterre). Il s'est confié à France 3 Franche-Comté juste après sa victoire.

Il n’en finit plus d’enfiler les breloques. Le Pontissalien Jules Bernardet – déjà sacré champion du monde U23 de canoë-kayak fin août – est devenu ce mardi 19 septembre champion du monde par équipes avec l’équipe de France aux Mondiaux de Lee Valley (Angleterre). Les Bleus – menés par Jules Bernardet, Nicolas Gestin et Lucas Roisin ont réussi un sans-faute sur le slalom et devancent de trois centièmes les Anglais, médaillés d’argent. Les Italiens complètent le podium.

La France devant les Anglais à domicile

"C’est une super victoire !" nous confie Jules, joint par téléphone juste après sa course, "Ça se joue vraiment à rien. Les conditions étaient super difficiles, à l’anglaise avec de la grisaille et beaucoup de vent. Les portes bougeaient beaucoup, mais on a réussi un sans-faute assez exceptionnel" se félicite le jeune céiste qui participe à ses premiers Mondiaux séniors avec l’équipe de France. Une belle surprise d’autant que pour l’anecdote, il se pensait encore quatrième de l’épreuve juste après l’arrivée, "Nous pensions être trois centièmes derrière les Italiens, mais en fait, on a fini devant eux. Et battre les Anglais chez eux pour commencer ces Mondiaux, c’est un super bonus" poursuit le Franc-Comtois.

Un bonus oui, car le natif de Pontarlier dans le Doubs n’en oublie pas son objectif principal dans ces championnats du monde : briller en individuel, comme il avait pu le faire en août dernier lors des championnats du U23 disputés à Cracovie. Jules Bernardet y avait réussi un incroyable doublé slalom-individuelle pour repartir de Pologne avec deux médailles d’or. "C’est génial de gagner en équipe, mais je veux absolument réussir quelque chose en individuel » nous assure le spécialiste du slalom, "Je vais bien me reposer ce soir pour enchaîner avec les qualifications demain et essayer de passer dès la première manche tranquille".

Une place pour Paris 2024 ?

Cette semaine de compétition s’annonce décisive pour le céiste pontissalien. La fédération de canoë kayak ne choisira qu’un seul athlète pour représenter la France en slalom lors des Jeux Olympiques de Paris. Jules Bernardet sait qu’il a une carte à jouer : "C’est forcément dans un coin de ma tête, j’y pense" reconnaît le champion du monde U23, "Mais il faudra d’abord qu’on réalise les quotas. Même si la France est pays organisateur, on doit performer pour s’assurer des places aux Jeux. Je vais faire le maximum cette semaine".

Les performances du Franc-Comtois seront scrutées ces prochains jours. En cas de victoire, il pourrait prendre une belle avance sur ses concurrents directs en bleu. Sinon, il aura une autre chance de briller au mois d’octobre lors de la Coupe du monde organisée à Vaires-sur-Marne. L’un des derniers gros rendez-vous du canoë-kayak avant les JO.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité