Jules Bernardet, licencié à Pontarlier, champion du monde U23 de canoë-kayak slalom

Plus sur le thème :

Jules Bernardet en patron. Quelques jours après avoir remporté le titre mondial U23 en canoë-kayak slalom par équipe, le Pontissalien a de nouveau ramené la médaille d'or, cette fois sur la course individuelle. De bon augure avant les championnats du monde senior... avec les Jeux olympiques dans un coin de la tête.

Coup double pour Jules Bernardet. À 22 ans, le Pontissalien a été sacré champion du monde U23 de canoë-kayak slalom, ce samedi 19 août, dans les bassins de Cracovie (Pologne). C'est la deuxième médaille d'or ramené par l'athlète dans cette compétition : il y a quatre jours, le 15 août, le Franc-Comtois avait déjà remporté la course de canoë-kayak slalom par équipe, avec ses coéquipiers Mewen Debliquy et Yohann Senechault.

► À LIRE AUSSI : VIDÉO. Du lac Saint-Point à Paris 2024 ? : la quête olympique en canoë de Jules Bernardet

"Je suis évidemment très content" a réagi Jules Bernardet, joint par France 3 Franche-Comté. "C'est ma dernière année en U23, alors je voulais finir fort. J'avais cet objectif d'être champion du monde individuel, après ma deuxième place en 2021. Maintenant, c'est fait".

De son propre aveu, le Pontissalien voulait se racheter après "des qualifications pour la demi-finale ratées". "Je ne suis pas rentré à fond, ce qui m'a mis un coup de stress avant la demie" reprend-il. "Mais cette pression a finalement été bonne, car j'ai retrouvé mon niveau et j'ai pu réaliser une bonne finale".

Cette finale est passée tellement vite. J'ai fait un très bon départ, je me suis bagarré au milieu pour envoyer une bonne rotation et je garde de la vitesse jusqu'au bout. J'ai juste eu une petite frayeur avec une pénalité concédée à la fin. Mais bon, mon chrono a tenu, donc tout va bien.

Jules Bernardet,

champion du monde de canoë-kayak slalom U23 2023

Quelle sera la suite pour le sportif de 22 ans ? "J'ai encore faim de compétition. Je vais participer aux championnats du monde senior près de Londres, dans quelques mois. Et après cela, les compétitions pré-olympiques dans le bassin de Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne)" explique-t-il.

Une seule place pour Paris 2024

Des rendez-vous cruciaux, lors desquels le sélectionneur de l'équipe de France de canoë-kayak choisira l'unique représentant tricolore qui concourra lors de l'épreuve de slalom des Jeux olympiques 2024. "Bien sûr que les JO sont un objectif" concède Jules Bernardet. "Cela reste dans un coin de la tête, c'est un magnifique rendez-vous que personne ne voudrait louper".

Vous l'aurez compris, pour l'instant, la participation du Pontissalien à la prochaine grand-messe olympique n'est pas assurée. Mais c'est certain, au moment du choix, ces deux titres mondiaux ramenés de Pologne pèseront dans les têtes de l'encadrement tricolore.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité