PrédictOps, un outil qui permet de prévoir les interventions des pompiers du Doubs, grâce à l’intelligence artificielle

Les pompiers du Doubs et le laboratoire Femto-ST, installé à l’IUT de Belfort Montbéliard, ont travaillé sur une intelligence artificielle permettant de prédire les interventions des forces de secours. Baptisée PrédictOps, cette technologie inédite peut s’avérer révolutionnaire.

Les pompiers du Doubs utilisent un système d'intelligence artificielle pour prévoir les interventions.
Les pompiers du Doubs utilisent un système d'intelligence artificielle pour prévoir les interventions. © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPP

“Est-il possible de prédire le nombre, la nature et le lieu des futures demandes de secours ?” C’est la question à laquelle ont tenté de répondre les équipes qui travaillent sur ce projet depuis 2018. Le SDIS du Doubs ainsi que les chercheurs du laboratoire franc-comtois Femto-ST (Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies), accompagnés de Selene Cerna, data-scientist originaire du Pérou, chercheuse à l’université de Sao Polo au Brésil et spécialisée dans l’intelligence artificielle, ont fait naître le système PrédictOps, validant ainsi un rêve un peu fou. Le but ? Améliorer l’organisation et la capacité d’intervention du SDIS 25 qui effectue chaque année environ 40 000 interventions sur tout le département du Doubs. L’innovation est majeure et n’avait jusqu’à présent jamais été développée dans l’univers du secours.

“L’aventure débutée en 2018 a pris un nouveau tournant en 2019, quand nous avons constaté que les résultats étaient très intéressants. On est à environ 96% de fiabilité pour des prédictions à +1h. Nous, ce qui nous intéresse, c’est d’affiner ces données-là, sur le plan territorial par exemple. Plus vous affinez, plus vous êtes performants” nous explique le commandant Guillaume Royer-Fey, pilote métier de PrédictOps au SDIS 25, qui a plongé avec enthousiasme dans le grand bain de l’intelligence artificielle, technologie regroupant l’ensemble des techniques capables de simuler l’intelligence humaine. 

Pour prédire l’avenir, on travaille sur le passé. C’est clairement quelque chose de dingue et révolutionnaire.

Guillaume Royer-Fey, pilote métier de PrédictOps au SDIS 25

"Prépositionner des ambulances"

En effet, PrédictOps intègre 1200 variables allant par exemple de l’éphéméride aux prédictions météorologiques ou au trafic routier, permettant ainsi d’affiner la probabilité qu’un événement nécessitant un secours se produise, dans un lieu donné. Le commandant Guillaume Royer-Fey nous donne un exemple : “On voulait savoir s’il était possible de prépositionner des ambulances à certains endroits, avant qu’un événement cardiaque se produise par exemple. On y arrive sur Besançon et ce qu’on aimerait, c’est que le système réussisse à le faire à l’échelle d’un quartier.” 

PrédictOps est donc un outil basé sur l’exploitation d’une masse de données, permettant de prédire quelle sera l’activité opérationnelle future en fonction de celle passée et de variables contextuelles.

© Pierre DESTRADE/MaxPPP

Participer à l’évolution des politiques publiques

Dans l’avenir, les pompiers espèrent pouvoir prédire les feux de forêts, dans tout l’hexagone, et ainsi mieux organiser leurs opérations et leurs effectifs. Ce système financé par les institutions publiques pourra ainsi être généralisé à l’ensemble des SDIS de France. Une technologie inédite made in Franche-Comté.

“On essaie aussi de faire des prédictions fiables à +3 ans par exemple. Cela relève de la sphère stratégique et permettra de participer à l’évolution des politiques publiques en fonction de la nature d’intervention dans le futur” détaille Guillaume Royer-Fey, visiblement fier de participer à une oeuvre pour le bien commun et reconnaissant d’avoir pu bénéficier d’aides afin de mener à bien ce projet novateur.

Et de conclure : “Dans le Doubs, on a cette chance d’avoir des financements et un peu de temps pour cela, car évidemment la recherche n’est pas la vocation du SDIS. On a été suivi par la gouvernance. C’est une vraie chance, qu’on n’aurait pas pu avoir partout en France.” 

PrédictOps, l’intelligence artificielle qui peut prévoir les interventions des pompiers du Doubs

Reportage de Catherine Schulbaum et David Martin. Montage : Xavier Brand. Avec les explications du Sergent Guillaume Plumerel, Chef opérateur SDIS 25, du Pr Christophe Guyeux, Pilote scientifique, Institut Femto-ST et du Commandant Guillaume Royer-Fey Pilote métier, SDIS 25.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société insolite santé pompiers faits divers