Prime de Noël 2023 : montants, bénéficiaires, versement... tout savoir sur cette aide aux ménages modestes

La prime de Noël 2023 sera versée le vendredi 15 décembre 2023. Une prime réservée à certains bénéficiaires des minimas sociaux.  2,3 millions de ménages l’ont perçu en 2022.

Faire des cadeaux de Noël, s'offrir un petit coup de pouce pour marquer le coup dans son panier de courses : cette aide de Noël est attendue par plus de deux millions de foyers français. Une aide alors que l'inflation a certes ralenti au mois de novembre, mais que les prix à la consommation ont augmenté de 3,4% sur un an.

Qui peut toucher la prime de Noël ?


Pour toucher la prime de Noël, il faut avoir perçu, en novembre et décembre 2023, les prestations suivantes :
-Revenu de solidarité active (RSA) 
-Allocation de solidarité spécifique (ASS) 
-L’allocation équivalent retraite (AER)

Qui verse cette prime et quand ? 

La prime est versée soit par Pôle Emploi pour les personnes percevant l’allocation ASS ou AER, soit par la CAF pour les allocataires du RSA. Cette année, la date est celle du 15 décembre. 

Quel est le montant de la prime de Noël ?


Il varie selon la situation de chaque foyer, selon que vous êtes en couple, seul, avec ou sans enfants. Cette année, les personnes seules avec enfant(s) bénéficieront cette d’une majoration supplémentaire, indique la caisse d’allocations familiales.

Tout savoir sur les montants précis de la prime de Noël 

Un coup de pouce supplémentaire aux familles monoparentales modestes 


Cette année, les parents seuls qui touchent le RSA percevront une majoration de 35% de leur prime.

-Une personne seule avec un enfant touchera 308,72 euros, contre 228,67 euros l'année dernière. 
-Un parent isolé avec deux enfants à charge aura droit lui à 370,45 euros, contre 274,41 euros en 2022. 
-Une personne seule avec trois enfants pourra toucher 452,78 euros.
-Avec quatre enfants, ce montant passera à 535,10 euros.


La prime de Noël sera également majorée pour les parents bénéficiaires de l'ASS et de l'AER. La prime minimale sera de 152,42 euros. Pour les autres, voici les montants.

Ceux qui ont à charge des enfants ou qui vivent seuls peuvent demander une majoration supplémentaire, c'est-à-dire une aide financière plus importante auprès de Pôle Emploi, précise la CAF sur son site internet. 

Faut-il faire la demande de la prime de Noël ?


Non. Car les services qui calculent son montant ont accès à votre dossier. Vous devez avoir bien sûr un compte ouvert auprès de votre caisse d’allocations familiales et bien vérifier que votre relevé d’identité bancaire est à jour afin de toucher l’argent sur votre compte.

La prime de Noël est-elle à déclarer dans vos impôts ?


La réponse est non.