Coronavirus Covid-19 : L'usine PSA de Sochaux va reprendre progressivement son activité à partir du 15 mai

L'usine PSA de Sochaux redémarre progressivement sa production à compter du 15 mai. / © Lionel VADAM - maxPPP
L'usine PSA de Sochaux redémarre progressivement sa production à compter du 15 mai. / © Lionel VADAM - maxPPP

Un rédemarrage progressif pour l'usine historique du constructeur automobile Peugeot. A Sochaux (Doubs), le groupe PSA a annoncé ce mercredi 6 mai en conseil social et économique la reprise de la production.

Par Sophie Courageot

Fermée depuis lundi 17 mars, l'usine va retrouver un peu d'activité après près de deux mois de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19.

"Pendant la fermeture de notre site, nous avons mis en place un protocole sanitaire renforcé sur notre site industriel avec l’appui de notre service de santé et en collaboration étroite avec nos partenaires sociaux. Grâce à cet effort collectif, validé par l’audit qui a eu lieu le 14 avril, nous pouvons sereinement reprendre la fabrication de nos véhicules le 15 mai, de façon progressive et sécurisée. Nous avons choisi pour cela, de relancer en premier la ligne qui fabrique la Peugeot 308, sur une demie équipe, avec des salariés volontaires (environ 700). Nous relancerons par la suite la ligne qui assemble les Peugeot 3008, 5008 et Opel Grandland, avec leurs versions hybrides rechargeables » indique dans un communiqué Stéphane Dubs, directeur du site de Sochaux.

Dans le groupe PSA, le redémarrage progressif et sécurisé de la production s’effectuera au cours des prochaines semaines avec une première vague de réouvertures partielles de l’activité industrielle entre le à partir du 11 mai en France, en tenant compte du contexte commercial (déconfinement, réouverture des concessions et situation commerciale de chaque modèle).
 

Les mesures mises en place  pour la reprise de l'activité

  • Utilisation dans la mesure du possible de transport individuel. Pour le covoiturage et le cas des transports collectifs, dotation de masques et règle de remplissage prédéfinie (Placement en quinconce à partir de l’arrière du bus).
  • Contrôle de température à l’entrée du site, en complément de l’auto-surveillance des symptômes
  • Dotation individuelle de masques et de gel hydro alcoolique
  •  Port de lunettes et masques sur site
  • Respect d’une distance entre personnes sur tout le site, y compris aires de repos, zones fumeurs avec marquage au sol
  • Maintien des portes ouvertes (sauf portes coupe-feu) afin d’éviter le contact avec les poignées
  • Nettoyage fréquent des outils et surfaces de travail
  • Temps d’attente lors de tout échange de pièces non préparées dans l’environnement PSA
  • Ajustement des rotations entre les tournées des équipes pour éviter les croisements


Une reprise prématurée pour le syndicat CGT


L'activité va reprendre sur le système 1 en demi-cadence à Sochaux, dès le 15 mai en horaire de journée.

La CGT a donné un avis défavorable à cette reprise prématurée. "Cet avis est motivé par le manque de moyens dans les services hospitaliers mais aussi par une crainte qu’un déconfinement trop vite et trop massif ne provoque une deuxième vague de cette terrible pandémie. En effet si la direction parle de 700 volontaires, combien avec les sous-traitants cela représentent ? Nos personnels soignants ont vécu pendant presque deux mois de galère par manque de moyens et de personnels, il ne faudrait pas que pour l’activité automobile qui n’est pas essentielle, que nous connaissions une deuxième vague plus terrible que celle que nous avons traversé" déplore le syndicat.

Pour la CGT, bien sur que l’activité automobile devra reprendre, mais seulement quand cette pandémie sera derrière nous. Le syndicat estime que cette pandémie a servi à la direction "pour mettre fin aux contrats de centaines d’intérimaires, qui ont pourtant participés aux bénéfices de l’entreprise et qui vont permettre encore cette année aux actionnaires de se répartir 1,3 M d’euros, et que ces mêmes actionnaires demandent aux salariés de faire des efforts, alors qu’eux n’en font pas".

Pour le syndicat Force Ouvrière, "cette reprise très progressive permettra de valider le protocole sanitaire en grandeur réelle, sur le terrain".
La direction devra donner les moyens à chaque salarié d’assurer son travail, ses pauses, en toute sécurité, prévient le syndicat.
FO a demandé à la direction un avenant à l’accord « fonds de solidarité » pour éviter que les salariés qui resteront en activité partielle ne perdent trop d’argent.


Le marché automobile européen a souffert au mois d'avril


En avril, le marché automobile européen a vu la production chuter.  Le marché allemand a connu en avril une chute historique, la deuxième d'affilée, plongeant de 61,1% sur un an en raison de la pandémie de coronavirus. La production automobile en Allemagne était également quasiment à l'arrêt.

Les immatriculations de voitures neuves ont fondu de 97% au Royaume-Uni et en Italie, et de 89% en France le mois dernier.
Smart enregistre la pire chute (-94%); Mercedes (-71%), BMW (-50%), Audi (-61%), Ford (-62%), Peugeot (-63%), Renault (-58%), Citroën (-61%) et Toyota (-52%) ont également accusé le coup.


 

Sur le même sujet

Les + Lus