Economie : PSA annonce une rentabilité record en 2019, les primes des salariés revalorisées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Adrien Gavazzi

Bonne nouvelle pour le groupe automobile historique du Nord-Franche-Comté : son chiffre d'affaires 2019 grimpe de 1 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 74,7 milliards d'euros. 

A Sochaux, quand l'automobile va, tout va : PSA a confirmé la très bonne santé de l'entreprise en annonçant ce mercredi 26 février 2020 des chiffres spectaculaires au cours d'une conférence qui a été diffusée sur Twitter et que vous pouvez retrouver ici :
 

Le chiffre d'affaires du groupe automobile historique du Nord-Franche-Comté grimpe à 74,7 milliards d'euros (+ 1% par rapport à 2018).
 

Bonne nouvelle pour les salariés


Conséquence de ces chiffres, une prime de 3 760 euros net (4 100 euros bruts) est accordée aux salariés, notamment ceux qui sont le moins bien payés.
 

Cette prime se compose comme suit : 2779 euros de prime d’intéressement/participation, 600 euros de prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA) et 725 euros de supplément d’intéressement.


Les syndicats méfiants


Pour autant, plusieurs syndicalistes ont aussitôt communiqué leur méfiance, à l'image de Jean-Pierre Mercier. Le délégué central CGT dénonce sur Twitter des « salaires bloqués », « des actionnaires qui se goinfrent », et une prime finalement moins élevée qu'annoncée : 
 
Même son de cloche pour Eric Peultier, secrétaire FO de Sochaux qui dénonce dans un communiqué  « des résultats record pour le groupe, mais des revalorisations de salaires pas vraiment à la hauteur ». 

Cependant, il ajoute que « FO Sochaux se félicite d’avoir signé l’accord d’intéressement qui permet aujourd’hui à la majorité des salariés de toucher plus de 3 100€ nets. »