VIDEO. Immersion à l'université : des lycéens testent les bancs de la fac pour découvrir l'enseignement supérieur

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Les lycéens de Terminale ont fait une journée d'immersion à l'université pour mieux appréhender l'enseignement supérieur ©Stéphanie Bourgeot / Jean-Stéphane Maurice / Rémy Bolard / Stéphanie Chevallier

24 heures sur le campus, c'est ce que proposait ce lundi 24 octobre, l'université de Bourgogne Franche-Comté. Des lycéens ont pu fréquenter la vie étudiante le temps d'une journée pour les aider dans leur choix d'orientation.

La fac, ses amphithéâtres, ses étudiants mais aussi ses clichés. Le campus peut faire peur aux jeunes bacheliers fraîchement diplômés, alors pour les rassurer et les aider à choisir leur orientation, l'université de Bourgogne Franche-Comté a proposé une journée d'immersion, gratuite et sans engagement.

Comme de vrais étudiants, les lycéens bisontins de Terminale ont assisté à des cours de fac. L'occasion de se familiariser avec l'enseignement supérieur. Certains, comme Océane, élève de Terminale au lycée Pergaud, ont été impressionnés par l'immensité de l'université. "Je suis un peu choquée parce qu'il y a quand même du monde, en plus c'est le début de l'année donc c'est vrai qu'il y a beaucoup de gens. Ce n’est pas pareil qu'au lycée", confie la jeune fille au micro de notre journaliste, Stéphanie Bourgeot. 

De potentiels futurs étudiants qui laisseront leurs inquiétudes aux portes de l'université. C'est là tout le but de cette journée. "Je pense qu'une première exposition ça fait moins peur et que c'est très intéressant de casser ces stéréotypes. On est bien là, on se pose des questions, on discute et c'est juste ça. Ça ne fait pas peur en fait", explique Cyril Thomas, maître de conférences en psychologie cognitive.

Le casse-tête de l'orientation post-bac

Démystifier les clichés de la fac, mais aussi aider les lycéens à anticiper leur choix d'orientation qu'ils devront renseigner sur Parcoursup dès le 17 janvier prochain. La plateforme tant redoutée fera bientôt son retour, alors pour les lycéens, il est temps de se questionner sur leur avenir. "Moi, je ne sais pas trop ce que je veux faire exactement, du coup, je viens juste voir si ça pourrait me correspondre", raconte Luna, élève de Terminale au lycée Pergaud. 

L'immersion semble plaire aux lycéens puisqu'ils sont 660 à s'être inscrits pour participer à la journée de découverte. "Sachant qu'on accueille 4.000 néobacheliers, c'est quand même un bon score. C'est très encourageant, cela veut dire que les lycéens s'intéressent à leur avenir, se projettent et travaillent sur leur orientation", souligne Laurence Ricq, vice-présidente de l'université en charge de la formation. 

Dans moins d'un an, cette journée d'immersion deviendra le quotidien de ces prochains bacheliers. Un avenir proche encore difficile à appréhender pour Camille, lycéenne : "Ça va être compliqué, mais on va s'accrocher. Ça peut être compliqué avec les ordinateurs de ne pas se laisser distraire, d'aller regarder les films, séries ou dernières nouveautés pendant le cours". Plus que quelques mois pour apprendre à gérer cette liberté de jeune adulte responsable.