VIDÉO. PARIS 2024 : 332 billets achetés, les bénévoles du club de gymnastique de Thise dans le Doubs iront aux Jeux Olympiques

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Le club de gymnastique de Thise dans le Doubs recherche des financements pour se rendre aux JO de Paris. ©Vanessa Hirson et Laurent Brocard

Le club de gym de Thise près de Besançon (Doubs), ses bénévoles et leur famille assisteront aux JO de Paris, du 3 au 10 août 2024. Il recherche des financements pour alléger le coût du transport et de l’hébergement.

Ils étaient partis à Londres en 2012, cette fois-ci les bénévoles du club de gym de Thise partiront à Paris l'an prochain. 42 familles feront le voyage jusqu’à la capitale, pour assister aux épreuves des Jeux olympiques 2024. 332 places achetées par le club, dont 18 pour les épreuves de gymnastique, permettront à 104 adhérents d’assister à la compétition mondiale.

De Londres à Paris, le club enchaîne les JO

C’est le cas d’Henriette Martini, 91 ans. Elle avait déjà eu la chance d’assister aux Jeux olympiques de Londres avec le club de gym de Thise, en 2012. Quand on lui demande comment c’était, la bénévole répond sans hésiter “sensationnel !. 

Avant d’ajouter : “C’était super, on ne peut pas oublier”. Plus de 10 ans plus tard, elle souhaite y retourner “pour l’ambiance, pour le club, parce qu’on se retrouve tous ensemble”. Les paillettes dans les yeux d’Henriette donnent envie d’y aller avec elle.

J'ai la chance d’être au club, sinon je ne pourrais pas y aller. Je n’irai pas toute seule.

Henriette Martini, bénévole au Club de Gym de Thise

En 2024, Henriette Martini se rendra aux JO accompagnée de ses arrière-petites-filles et espère assister aux épreuves “de natation et d’athlétisme”, pour changer de la gym.

Le club espère des aides financières

Entre les billets, le transport et l’hébergement, le coût de ces vacances aux JO s’élèverait à “environ 800 euros par personne” estime Robert Binetruy, président du Club de Gym de Thise. Pour régler le transport - 6 000 euros - et l’hébergement sur une semaine - 40 000 euros - le club sollicite ainsi l’aide financière des entreprises. De nombreuses entreprises ont sauté le pas en aidant les bénévoles et leur famille à accomplir leur rêve. Les billets resteront à la charge des bénévoles.

70 % de ceux qui étaient venus à Londres reviennent à Paris, c’est-à-dire qu’autant sont restés au club depuis 10 ans.

Robert Binetruy, président du Club de Gym de Thise

Robert Binetruy, président du Club de Gym, tient à cette aventure, bien plus qu’un simple voyage. “Aujourd’hui, c’est plus qu’important. Ce n'est pas vital, mais ce n'en est pas loin. Ça soude les gens”, explique-t-il. “Ça crée des liens autres que la gym en elle-même”.

Reportage : Vanessa Hirson et Laurent Brocard