Dracy-Saint-Loup : un nouveau wagon est arrivé par convoi exceptionnel pour Le train des rêves

L’Américain Gregory Marshall a acheté la gare abandonnée de Dracy-Saint-Loup, en Saône-et-Loire. Il va transformer le site en chambres d'hôtes et musée. Un nouveau wagon vient d’arriver, il accueillera des séminaires d’entreprise.
 

Un wagon à étage de la Deutsche Bahn est arrivé dans l'ancienne gare de Dracy-Saint-Loup, en Saône-et-Loire, où il accueillera des séminaires d’entreprises.
Un wagon à étage de la Deutsche Bahn est arrivé dans l'ancienne gare de Dracy-Saint-Loup, en Saône-et-Loire, où il accueillera des séminaires d’entreprises. © Caroline Jouret
Gregory Marshall, un ancien Marine de l'armée américaine qui a fait fortune dans l’informatique, est amoureux des trains depuis son enfance.

Installé en Bourgogne depuis plusieurs années, il a décidé de se consacrer à sa passion. Il s’est donc lancé dans la rénovation de la gare de Dracy-Saint-Loup, créée en 1882 par la compagnie PLM (Paris-Lyon-Méditerranée).

Son projet baptisé le Train des Rêves est en train de prendre forme : si tout va bien, dans quelques jours, un "Bed and Breakfast" ouvrira dans cette gare située à une dizaine de kilomètres d'Autun.
On y trouvera "des chambres de luxe avec des baignoires balnéos de deux personnes" ou encore "des cabines des wagons-lits historiques de l’Orient Express".

On pourra "dîner dans la voiture restaurant de la série Mistral", prendre l’apéritif dans un "café/bar d’époque 1882-1930" et visiter "le musée installé dans un 8/40 wagon historique".

 
D’énormes courroies ont été passées sous le wagon de 46 tonnes pour le positionner sur les rails de l'ancienne gare de Dracy-Saint-Loup.
D’énormes courroies ont été passées sous le wagon de 46 tonnes pour le positionner sur les rails de l'ancienne gare de Dracy-Saint-Loup. © Caroline Jouret

 

Un wagon à étage de 27 mètres de long 

Le Train des Rêves devait ouvrir ses portes l’an dernier. Mais, le chantier a pris du retard. Il a fallu notamment aménager des rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite, indique Gregory Marshall.

Pendant les travaux, cet amoureux du rail a fait de nouvelles acquisitions. Ainsi, un 9e wagon est arrivé par la route vendredi 20 juillet 2018. Il s’agit d’une voiture à étage de la Deutsche Bahn venue de Berlin. Elle a été achetée par le biais d’une association internationale de passionnés de chemins de fer et permettra d’accueillir des séminaires d’entreprises.

C’est un convoi exceptionnel qui a acheminé le wagon allemand de 27 mètres de long jusqu’en Saône-et-Loire. Le transport a été assuré par l’entreprise Devillard de Paray-le-Monial.

Le camion est arrivé à Dracy-Saint-Loup à 7h du matin. Mais, le déchargement a pris une matinée en raison des difficultés d’accès au site. D’énormes courroies ont été passées sous le wagon de 43 tonnes pour le sortir de la remorque, le soulever et le positionner sur les rails. Une opération menée avec succès par le groupe Cayon basé à Chalon-sur-Saône.

Tout semble sur la bonne voie pour l’ouverture qui devrait avoir lieu au mois d’août.

Reportage : Caroline Jouret / Gabriel Talon
Montage : Cécile Frèrebeau
avec Grégory Godessart , Manager du projet Train de rêves et Greg Marshall, initiateur du projet et propriétaire du site.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs