Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Ecole de Saône : les enfants tournent un court métrage pour mieux comprendre l’image

Les enfants s'initient aux effets spéciaux pour leur court métrage "les petites sorcières", tourné à l'école de Saône. / © France 3
Les enfants s'initient aux effets spéciaux pour leur court métrage "les petites sorcières", tourné à l'école de Saône. / © France 3

Une passion du cinéma s’est développée à l’école primaire de Saône. Les enfants y ont tourné un court métrage, « Les petites sorcières », durant le temps d’activité périscolaire. Soutenus par la réalisatrice Emmanuelle Prétot, ils ont pu éduquer leur regard sur les images.

Par P.S.

« Ce qui m’intéresse c’est de former ces enfants, qu’ils comprennent que les images qu’ils voient ont été construites » : à l’école de Saône, la réalisatrice Emmanuelle Prétot a confectionné un scénario sur-mesure pour discuter magie et faux semblants avec les élèves. « Le pitch du film de cette année c’est qu’à la rentrée 2018 a ouvert une nouvelle classe, l’inspection académique a validé l’ouverture d’une classe de sorcellerie ».

Un court métrage tourné à l'école de Saône
Reportage : Michel Buzon, Michaël Martin Intervenants : Emmanuelle Prétot, réalisatrice // Patrice Dupont, secrétaire de l'association Snowtime // Louise, Apprentie-sorcière Leela-Lily, Apprentie-sorcière// Mahaut, Apprentie-sorcière //

Construction de l'image

Durant le temps périscolaire, les enfants ont été les acteurs du court métrage « Les petites sorcières ». Dirigés comme des acteurs professionnels par la réalisatrice, les 14 enfants ont notamment pu tester le fond vert qui permet les effets spéciaux.

« Quand on sait comment sont faites les choses, on ne les subit plus on a peut-être plus de plaisir à les regarder », estime Emmanuelle Prétot.
Projection prévue cet automne, au théâtre de l’espace de Besançon.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Projet de revenu de base dans la Nièvre.

Les + Lus