• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Electricité : pourquoi Linky le nouveau compteur d’ERDF soulève une polémique ?

Les nouveaux compteurs électriques Linky
Les nouveaux compteurs électriques Linky

ERDF (qui gère le réseau d'électricité en France) a commencé à déployer 35 millions de boîtiers communicants Linky dans les foyers français. Ce vaste chantier controversé va durer six ans. Un million de compteurs seront déployés d'ici 2021 en Bourgogne. Le premier a été posé lundi 14 décembre 2015.

Par avec AFP


L’installation de Linky est-elle obligatoire ?

Les passages du technicien chargé de relever les compteurs feront bientôt partie de l’histoire ancienne. Avec le nouveau compteur Linky, la consommation sera mesurée en temps réel et transmise une fois par jour au fournisseur d'électricité. Cela permettra une facturation plus précise que celle basée sur des estimations et tout cela sans surcoût pour le consommateur, assure ERDF (Électricité Réseau Distribution France).

Pas moyen d'y échapper, le remplacement des anciens boîtiers est obligatoire. D'ici à la fin 2021, la France s’équipera progressivement du compteur de nouvelle génération qui peut recevoir des ordres à distance, par exemple pour une mise en service ou un changement de puissance.

Pour communiquer, Linky envoie un signal crypté sur le circuit électrique vers un concentrateur, lequel le relaie via le réseau de téléphonie GPRS à ERDF, qui communique l'index aux fournisseurs. Toutes les données recueillies par l'ensemble des compteurs Linky en France seront analysées dans un centre "d'hypervision" installé à Lyon.


Combien de compteurs posés chaque jour

Après une expérimentation à grande échelle à Lyon et en Indre-et-Loire, une première vague de trois millions d'appareils sera installée d'ici à fin 2016, avant le lancement de son cousin pour le gaz, Gazpar, par GRDF.

"On ira jusqu'à la pose de huit millions de compteurs par an, soit 40 000 compteurs par jour", souligne Bernard Lassus, directeur du programme Linky chez ERDF, une filiale d'EDF.

Le client pourra aussi suivre sa consommation journalière sur un portail internet sécurisé. C'est d'ailleurs l'argument phare pour vanter Linky : il inciterait à davantage de modération, avec à la clé une facture allégée.



Pourquoi les avantages de Linky sont-ils controversés ?

Mais les bienfaits réels de Linky font débat, notamment les gains liés à la maîtrise de la demande. Ainsi, les données de consommation ne seront accessibles qu'en kilowattheures. Seuls les ménages précaires pourront pour l'heure bénéficier d'un affichage en euros.
"Aujourd'hui, on continue à présenter le compteur comme un outil de maîtrise de la demande, alors qu'il ne propose que les volumes de consommation en données brutes. Cela ne parle pas beaucoup aux  consommateurs", regrette Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie et environnement à l'UFC-Que Choisir.

Pour le portefeuille des clients, le remplacement des anciens compteurs devrait être indolore, si le budget est respecté. La pose n'est pas facturée et l'investissement sera financé par les économies générées par Linky, notamment sur la relève des index. Selon ERDF, la fabrication (par Sagemcom, Landis+Gyr, Itron...) et la pose (Solutions 30, Satelec, GMV...) des appareils devrait générer 10.000 emplois en France et compenser la baisse de régime progressive des relèves, qui mobilisent environ 2 000 personnes.

Electricité : Linky le nouveau compteur d’ERDF
Linky le nouveau compteur communicant d’ERDF (qui gère le réseau d'électricité en France) a commencé à être déployé. Un million de compteurs seront déployés d'ici 2021 en Bourgogne. Des particuliers s'interrogent sur les fonctionnalités de ce boitier. Intervenants : -Nicolas Chauche, référent compteur -Céline Fousse, première usagère de Linky -Wilfrid Thierry, responsable du déploiement Linky  - Reportage : Tania Gomes et Maxime Meyer / Montage : Pascal Rondi

Reportage : Tania Gomes et Maxime Meyer / Montage : Pascal Rondi / Intervenants :
-Nicolas Chauche, référent compteur
-Céline Fousse, première usagère de Linky
-Wilfrid Thierry, responsable du déploiement Linky

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus