• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les femmes plus nombreuses dans les conseils municipaux, mais la parité est encore loin

Illustration. / © Thierry LINDAUER/PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP
Illustration. / © Thierry LINDAUER/PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, l'Insee fait le point sur la parité dans les assemblées de Bourgogne-Franche-Comté. C'est dans les conseils municipaux que la parité est la moins bien installée, même si le nombre de femmes élues est en progression.

Par M. F.

L'égalité entre les hommes et les femmes doit infuser tous les pans de la société. Mais un domaine où la parité est primordiale est bien sûr la politique. 

Dans les années 2000, des lois en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes ont été mises en place, voyant que la seule volonté des responsables politiques n'était pas réellement suivie d'effet.

Désormais, les listes soumises au vote dans les assemblées régionales, départementales, ainsi que dans les conseils municipaux des communes de 1 000 habitants et plus, doivent être paritaires

L'Insee a publié jeudi 7 mars une étude sur la réalité de la parité dans les différentes assemblées de Bourgogne-Franche-Comté. L'institut note qu'elle est atteinte "dans tous les conseils départementaux, et près de l’être au Conseil régional où 47 % des élus sont des femmes".

Mais les conseils municipaux, eux, sont loins du compte. Les communes de moins de 1 000 habitants, nombreuses dans notre région, ne sont pas contraintes à des listes paritaires. Et cela se voit dans les chiffres : en Bourgogne-Franche-Comté en mars 2018, 36 % des élus municipaux sont des femmes. La situation est tout de même en voie d'amélioration, en 2008, le chiffre était de 32%.

"La Bourgogne-Franche-Comté compte de nombreuses communes de moins de 1 000 habitants où la parité n’est donc pas imposée sur les listes : 77 % des élus municipaux y exercent leur mandat contre 56 % en France, détaille l'étude. De plus, dans ces petites communes, les conseils municipaux sont également un peu moins féminisés : ils comptent 33,2 % de femmes contre 34,5 % au plan national."
 

Des hommes aux postes à responsabilité

Les femmes sont de plus en plus nombreuses dans les conseils municipaux de Bourgogne-Franche-Comté, mais elles restent toujours à l'écart des postes à responsabilité.

Sur les 3 700 maires de la région, il n'y a que 660 femmes, soit seulement 18 %. En 2008, le chiffre était de 17 %. Par ailleurs, les femmes maires sont le plus souvent élues dans des petites communes : 9 sur 10 administrent une commune de moins de 1 000 habitants, note l'Insee.
 

Parmi les vingt plus grandes villes de la région, seules quatre sont dirigées par une femme : Sens, Montbéliard, Montceau-les-Mines et Audincourt.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Feuilleton : la Nièvre expérimente le dispositif territoire zéro chômeur de longue durée (4/4)

Les + Lus