Le financement participatif pour venir en aide aux châteaux en péril

Le château de Meauce, sur la commune de Saincaize-Meauce dans la Nièvre / © FTV
Le château de Meauce, sur la commune de Saincaize-Meauce dans la Nièvre / © FTV

10000 internautes vont pouvoir sauver un château en péril dans la Nièvre grâce au financement participatif. Une façon de pouvoir sauver le patrimoine et de faire un geste en faveur de la conservation des monuments sur le territoire.

Par F.L.

La Mothe-Chandeniers 
Il faut sauver le château de la Mothe-Chandeniers (Vienne)!
Ce château romantique du XIXe a été détruit par un incendie en 1932. Une association veut le sauver de la ruine. Pour l'instant, il est à l'abandon. L'association a lancé une campagne de financement participatif.
Il est même possible de devenir copropriétaire à partir de 50 euros.
Un parisien a eu un coup de foudre en voyant les images. Comme lui, plus de 5 000 personnes ont déjà fait un don, 380 000 euros ont été récoltés. Il faut atteindre 500 000 euros pour racheter le château à son propriétaire. (https://www.adopteunchateau.com)

Le Château de Meauce
Le joli petit château de Meauce, un château rond dans la Nièvre, dont l'histoire remonte aux Capétiens.
Un financement participatif a aussi été lancé : http://www.chateaudemeauce.com/

25% des monuments en mauvais état
En France, un quart des 44 000 monuments classés seraient en mauvais état, 5% seraient même en péril. Au château de Lassay (Mayenne), le financement participatif est devenu un réflexe, car les travaux sont permanents. Le financement participatif est une nouvelle façon de toucher le grand public amoureux du patrimoine.

Le reportage de Pierre-Yves Salique et Laure Bignalet
Intervenants :
  • Julien Marquis, Association "Adopte un château"
  • Séverine Mignon, Propriétaire
  • Joëlle Masseboeuf, Donatrice et bénévole
Financement participatif pour restaurer des châteaux
Restaurer un château abandonné, un rêve qui coûte souvent très cher à son propriétaire. Mais aujourd'hui, avec Internet, de nouvelles solutions voient le jour. De plus en plus d'associations ont désormais recours au financement participatif. Et visiblement, ça fonctionne plutôt bien ! Exemple dans la Vienne et dans le Morvan.  - France 3 Rédaction Nationale - Pierre-Yves Salique et Laure Bignalet


Sur le même sujet

Financement participatif pour restaurer des châteaux

Près de chez vous

Les + Lus