Franceole : le groupe Matière reprendrait 1/3 des salariés

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

L'entreprise Matière propose de reprendre 46 salariés sur le site ceursotin de Franceole. 

Par Tiphaine Pfeiffer

Cet après-midi, les salariés de Franceole sont partagés entre soulagement et déception.
L'entreprise, qui fabrique des mâts d'éoliennes, ne sera pas liquidée.
Un repreneur s'est manifesté avant l'heure-butoir fixée ce 24 juillet 2017 à midi : il s'agit du constructeur de ponts métalliques Matière.
Cette entreprise propose de reprendre 46 salariés sur le site du Creusot alors que l'entreprise compte 159 salariés dont 58 à Longvic.

Avec ce scénario, à peine un salarié sur trois serait repris, le site de Longvic fermerait et il ne serait plus question de fabriquer des éoliennes.

Encore des incertitudes

Il reste de nombreux points à éclaircir quant à l'avenir des sites et aux modalités de rachat.
Seule certitude : la propostion déposée devant le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône par l'entreprise Matière.

L'entreprise Baudin Châteauneuf, spécialisée dans la construction métallique, un temps pressenti la reprise du site longvicien, n'a finalement pas déposé de dossier.

Deux fonds d'investissement auraient, de source syndicale, demandé une prolongation du délai afin de déposer des offres.

Une réunion est prévue demain à 10h30 entre la direction de Franceole, les représentants du personnel et la DIRECCTE.

Un reportage de Sylvain Bouillot, Romy Ho-A-Chuck et Carlos Zappalà.
Avec Jérémy Bertrand, délégué syndical CGT

Franceole

 Matière, une entreprise industrielle

L'entreprise Matière est basée à Arpajon-sur-Cère dans le Cantal.
Elle fabrique des ponts à structures métalliques (70% de son activité), mais également des ponts en béton (25 %) et a une activité de terrassement (5%). L'une de ses dernières réalisations fameuses est la structure du pont Raymond Barre de Lyon.
L'entreprise existe depuis 1932 et emploie 415 salariés, répartis sur dix sites en France.
Son chiffre d'affaires est de 115 millions d'euros en 2014.

© AFP
© AFP

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Echange standard : un policier municipal et un animateur radio échangent leur métier

Les + Lus