Biathlon : Anaïs Bescond corrige le tir, "la cata" pour Quentin Fillon-Maillet

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Briffod
Anaïs Bescond, équipe de France de biathlon
Anaïs Bescond, équipe de France de biathlon © Martin Schutt - maxPPP

Premier sprint de la saison pour les biathlètes de l’équipe de France ce dimanche 28 novembre. En Suède, Anaïs Bescond termine à une belle 13e place alors que Quentin Fillon-Maillet passe à côté de sa course. Retour sur le weekend des Franc-comtois.

Les françaises n’avaient pas le même visage pour cette deuxième course de la saison. Dans le stade d’Östersund, toutes les athlètes se sont élancées pour 7,5 kilomètres avec deux passages au tir : un couché et un debout. 

Partie dossard 60, Anaïs Bescond s’est offert une belle 13e place lors d’une course de très haut niveau. Avec un 9/10, elle accompagne Anaïs Chevalier-Bouchet (2e avec un sans-faute) et Justine Braisaz-Bouchet (6e avec un 9/10). Un résultat d’ensemble très satisfaisant après un individuel beaucoup plus compliqué ce samedi 27 novembre. De quoi se réjouir et aborder les prochaines courses avec envie et détermination ! 

3 Français dans le Top 6 

Après le sprint des filles, les garçons ont pris place un par un dans le portillon de départ. Avec un niveau impressionnant sur les skis, Norvégiens et Suédois ont été des adversaires redoutables pour les Bleus. Pour gagner, il fallait réaliser un tir parfait et être le meilleur sur les skis.

Emilien Jacquelin (4e avec une seule faute), Simon Desthieux (5e, avec un 10/10) et Fabien Claude (6e avec un 9/10) ont été au rendez-vous.

Malheureusement, Quentin Fillon-Maillet qui est parti avec le dossard 24 n’a pas pu participer à la fête. Lors du tir debout, il commet deux erreurs, synonymes de deux tours de pénalité. Il ressort du pas de tir beaucoup trop loin pour espérer jouer aux avant-postes. Il termine à la 32e place avec plus d’une minute trente de retard sur le vainqueur du jour, le Suédois Sebastian Samuelson. 

Après cette contre-performance, au micro de la chaîne L’Equipe, il a tenté de comprendre : “Mauvaises jambes, mauvaise journée. Je multiplie les erreurs. Je ne sais pas trop comment l’expliquer. Aujourd’hui, c’est cata.” Quelques jours de repos et d’entraînement pour tout remettre en ordre. Prochain rendez-vous : jeudi 2 décembre avec un nouveau sprint et toujours en Suède. 

La Franche-Comté bien représentée en IBU Cup

En IBU Cup, “la petite soeur” de la coupe du monde de biathlon, les biathlètes originaires de Franche-Comté se sont illustrés pour cette première semaine de compétition. En Suède aussi, à Idre, la Pontissalienne Caroline Colombo a brillé. Jeudi 25 novembre, elle a terminé 2e du sprint et a réitéré cette belle performance en terminant également deuxième lors d’un autre sprint, samedi 27 novembre. 

Après deux Top 20 lors des deux premières courses de la saison (15e et 19e), Lou Jeanmonnot a terminé au pied du podium de la poursuite mais elle peut se féliciter de son 20/20 sur le pas de tir. Semaine plus compliquée pour Oscar Lombardot qui n’a pas pu participer à la poursuite après une 51e place au sprint.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.