Biathlon : Quentin Fillon-Maillet dans le Top 10 pour démarrer la saison en Suède, débuts plus compliqués pour Anaïs Bescond

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Briffod
Quentin Fillon-Maillet à Ostersund, en Suède, le 19 mars 2021
Quentin Fillon-Maillet à Ostersund, en Suède, le 19 mars 2021 © Anders Wiklund - TT NEWS AGENCY - MaxPPP

La coupe du monde de biathlon fait ses grands débuts à Östersund (Suède). Pour la première course de la saison, ce samedi 27 novembre, il y a eu trop de fautes sur le pas de tir pour les biathlètes franc-comtois pour espérer un podium.

Après des courses d’avant-saison très encourageantes pour les Bleus, c'était l’heure de la première course individuelle de la saison pour Quentin Fillon-Maillet, Anaïs Bescond et toute l’équipe de France. Pour les premiers rendez-vous de la saison, direction le stade d’Östersund en Suède. 

Comme pour chaque individuel, cela s’est joué sur le pas de tir. Pour rappel, chaque tir raté correspond à une minute de pénalité. Avec un 17/20, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet signe un très beau Top 10 en terminant à la 8e place.

Au micro de la Fédération française de ski, il a donné ses premières impressions : "Pas facile de démarrer par un individuel : 20 kilomètres avec une piste pas facile à skier (...). Un peu déçu du tir, c'est deux fautes de trop pour espérer la victoire. Sur les skis, j'ai eu du mal à démarrer mais finalement, je me rends compte que la forme est bien là."  Quentin Fillon-Maillet réalise le 7e temps de ski et au terme de cette première course, il engrange des points précieux pour la suite de la saison et le classement général. 

Des Norvégiens déjà au top, Desthieux 3e 

Dans une course dominée par les adversaires norvégiens, Simon Desthieux parvient à se hisser sur la troisième marche du podium grâce à un tir maîtrisé (18/20) et un dernier tour à bloc. "Heureusement que Simon est là pour mettre un peu de bleu sur le podium. Je suis content pour lui", a confié Quentin Fillon-Maillet. C’est un peu moins bon pour les autres français qui peuvent toutefois se rassurer grâce à leurs excellents temps de ski. De bonne augure pour la suite de la saison.  

Anaïs Bescond, 28e, première française

Un peu plus tôt, ce samedi 27 novembre, la journée a débuté avec les filles. 15 kilomètres et 4 passages sur le pas de tir. Anaïs Bescond, originaire de Morbier, termine à la 28e place avec 4 fautes. Elle est la française la mieux classée dans cette course remportée par la tchèque Davidova. 

Trop de fautes pour les autres filles de l’équipe de France pour espérer mieux. Elles terminent toutes au-delà de la 30e place. Un résultat d’ensemble décevant. 

Cependant, pas de panique, la première course de la saison est toujours particulière. Rendez-vous pour les premiers sprints ce dimanche 28 novembre : 11 heures pour les filles et 13h45 pour les garçons.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.