Du biathlon au combiné nordique : qui sont les athlètes de Franche-Comté à suivre cet hiver ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Briffod
Le biathlète franc-comtois Quentin Fillon-Maillet est une des chances françaises de médailles lors des Jeux olympiques de Pékin.
Le biathlète franc-comtois Quentin Fillon-Maillet est une des chances françaises de médailles lors des Jeux olympiques de Pékin. © ANTONIO BAT / EPA

Alors que les Jeux olympiques d'hiver se dérouleront du 4 au 20 février 2022, les athlètes franc-comtois sont dans les starting-blocks pour une nouvelle saison de compétition. Revue d'effectif de nos sportifs.

Anaïs Bescond (biathlon)

L’athlète de 34 ans, licenciée au ski club de Morbier-Bellefontaine dans le Jura, est une pièce maîtresse de l’équipe de France de biathlon. Depuis 2010, elle est sur le circuit de la Coupe du monde avec un palmarès bien fourni. Championne olympique avec le relais mixte et double médaillée de bronze, elle compte également plusieurs breloques lors de championnats du monde. Pour cette saison 2021-2022, elle fait partie, sans surprise, de l’équipe de France pour les différentes étapes de la Coupe du monde. Avec un très bel objectif en fin de saison : Anaïs Bescond vise ses troisièmes Jeux Olympiques à Pékin cet hiver. 

Quentin Fillon-Maillet (biathlon)

Leader de l’équipe de France de biathlon, le Franc-comtois est en forme à l’aune de cette nouvelle saison. Sur les terres norvégiennes, Quentin Fillon-Maillet a terminé deuxième d’une mass-start de pré-saison avec un très beau 19/20 au tir. De quoi faire le plein de confiance alors que la Coupe du monde de biathlon fait ses grands débuts ce week-end du 26 novembre à Ostersund (Suède). Le Jurassien, troisième du classement général l’année dernière, compte bien briller une nouvelle fois cette saison. En plus des courses individuelles, il pourra compter sur ses coéquipiers sur les courses en relais pour ramener le maximum de médailles !

Mattéo Baud (combiné nordique)

“Révélation de l’année”, Mattéo Baud a gagné sa place en équipe de France grâce à des résultats réguliers durant toute la saison 2020-2021. Membre du Club Olympique Mont d’Or, le sportif de 19 ans a également été sacré vice-champion du Monde juniors 2021. Pour le premier week-end de compétition, c’est vers la Finlande que Mattéo Baud et ses copains de l’équipe de France se sont envolés. Objectif pour lui ? Accrocher régulièrement des Tops 20 et continuer à faire sa place au milieu de l’élite mondiale. 

Gaël Blondeau (combiné nordique)

Deux médailles lors des Mondiaux Juniors 2020, le Jurassien avait marqué les esprits. Cette année, il va tenter de marquer ses premiers points sur le circuit de la Coupe du monde alors qu’il était passé tout près (un dixième de seconde) de la faire en début d’année 2021. 

Laurent Mühlethaler (combiné nordique)

À 24 ans, le Jurassien est le leader de l’équipe de France de combiné nordique cette saison. Après un début d’hiver un peu compliqué à cause d’une blessure au bras, il devrait progressivement retrouver son meilleur niveau pour signer des Top 10 au cours de la saison.

Marco Heinis (combiné nordique)

Aussi bon sur les skis que sur le tremplin, Marco Heinis fait partie des Franc-comtois retenus  pour la première manche de Coupe du monde. Originaire du Haut-Doubs, le skieur de 19 ans tentera d’aller chercher des points lors des différentes manches cette saison. 

Joséphine Pagnier (saut à ski) 

La saison officielle de saut à ski débute en plein cœur de la Russie pour la jeune athlète de 19 ans. Licenciée à Chaux-Neuve, Joséphine Pagnier a pu se préparer de la meilleure des manières cet été en remportant notamment les championnats de Pologne d’été. Après un exercice 2020-2021 où elle s’est classée 22e, elle espère confirmer ses bons débuts. Et pourquoi pas participer à ses premiers Jeux olympiques ?

Tifany Huot Marchand (short-track)

La saison de la patineuse de l’ASM Belfort a commencé depuis plusieurs semaines déjà. Alors que les autres compétitions n’en sont qu’à leurs débuts, Tifany Huot-Marchand participe, ce week-end du 27 novembre, à sa dernière manche de coupe du monde de la saison. Les enjeux sont importants, notamment pour le relais féminin, qui doit impérativement terminer dans le Top 8 Mondial pour décrocher une place aux Jeux Olympiques. Car c’est bien cette compétition qui est le rendez-vous phare de l’hiver pour la sportive née à Besançon. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.