Championnats de France de biathlon : Quentin Fillon-Maillet champion de France, Anaïs Bescond troisième !

Le Franc-Comtois Quentin Fillon-Maillet a remporté les championnats de France de biathlon, qui se déroulaient ce vendredi 26 mars aux Contamines Montjoie. Anaïs Bescond a quant à elle terminé troisième, juste avant un repos bien mérité. 

Quentin Fillon-Maillet.
Quentin Fillon-Maillet. © ANDERS WIKLUND/EPA/Newscom/MaxPPP

La grande famille du biathlon français était réunie une dernière fois cette saison aux Contamines Montjoie, ce vendredi 26 mars à l'occasion des championnats de France, raccourcis à une seule journée réservée aux mass-starts. Comme chaque année, cette compétition de biathlon vient clôturer une saison hivernale bien remplie. 

A 14h, la mass-start des femmes a démarré sous un beau soleil et par des températures douces mais sans public, Covid-19 oblige. La Jurassienne Anaïs Bescond, qui a terminé 18ème de la Coupe du monde 2020-2021, s'est emparée de la troisième place de ces championnats de France, juste derrière Gilonne Guigonnat et Justine Braisaz, qui empoche l'or. 

Anaïs Bescond.
Anaïs Bescond. © Sven Hoppe/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Chez les hommes, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet, troisième du classement général de la Coupe du Monde n'a laissé aucune chance à ses concurents. 24 heures avant l'événement, il affichait son intention de se battre "jusqu'au bout". Ce vendredi, il a fait la course en tête avant de s'imposer sans réelle difficulté, malgré quelques fautes (15/20 sur le pas de tir). Derrière lui, on retrouve sur le podium Fabien Claude et Antonin Guigonnat. 

"Mon objectif, c’est d’être le meilleur du monde, je ne vais pas me cacher" avait déclaré QFM il y a quelques jours à nos confrères du Dauphine.com. Pour l'instant, il est le meilleur de France, comme en 2017 et 2018. Il est néanmoins de plus en plus proche de ses ambitions internationales. Les Jeux Olympiques, qui doivent se dérouler en février 2022, sont désormais dans la ligne de mire du Franc-Comtois. En attendant, les athlètes français peuvent se reposer, mais juste un peu, avant de se remettre sur... les skis roulette. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biathlon sport