Covid-19 : dans l'Académie de Besançon, 4 établissements fermés et 74 classes en distanciel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rachel Rodrigues
Deux écoles et un collège du département du Doubs ont été contraints de fermer leurs portes en raison de la multiplication des cas de Covid-19.
Deux écoles et un collège du département du Doubs ont été contraints de fermer leurs portes en raison de la multiplication des cas de Covid-19. © JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / FRANCE-BLEU BESANÇON / MAXPPP

La cinquième vague n'épargne pas les salles de classes franc-comtoises. Sur les sept derniers jours, 1 274 cas positifs ont été comptabilisés, 74 classes sont passées à distance et quatre établissements ont été contraints de fermer leurs portes.

La cinquième vague est bel est bien arrivée dans les salles de classes bisontines. Dans l'ensemble de l'Académie de Besançon (Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort), 74 classes, au total, ont été contraintes de fermer sur les sept derniers jours. La multiplication des cas de Covid-19 au sein des classes a également poussé trois établissements à fermer, d'après les chiffres du rectorat.   

Près de 1 300 cas positifs, 74 classes fermées

Sur les sept derniers jours, près de 1 300 cas de Covid ont été comptabilisés au sein des élèves, dans les établissements de l'Académie de Besançon. C'est plus de deux fois plus que la semaine précédente

En outre, la cinquième vague touche également le personnel, avec 81 cas recensés, cette semaine, soit près de deux fois plus que la semaine précédente. 

Parmi les écoles franc-comtoises, 74 classes au total sont passés à l'enseignement à distance et bénéficient de la continuité pédagogique. 

4 établissements fermés

L'école élémentaire Granvelle, située dans le centre-ville, a dû fermer ses portes à la suite d'une décision prise conjointement entre l'ARS et l'Education nationale. Elle restera fermée jusqu'au 7 décembre prochain inclus. Parmi les élèves, 18 ont été testés positifs, et plusieurs animateurs sont également touchés. 

La fermeture de l'établissement intervient alors que la cantine avait déjà dû fermer ses portes jeudi 25 et vendredi 26 novembre dernier, pour faute de personnel pouvant remplacer les personnes testées positives.

Dans le quartier de Planoise, dans le sud-ouest de Besançon, l'école maternelle de Saint-Exupéry a également fermé ses portes la semaine dernière. Elle ne rouvrira pas avant lundi 6 décembre prochain. La multiplication des cas s'étend à l'ensemble du département.

L'école maternelle et élémentaire Saint-Claude a également fermé ce vendredi 3 décembre après que 28 élèves sur 270 ont été testés positifs. Le personnel encadrant compte également 3 contaminations. L'établissement sera fermé jusqu'à vendredi 10 décembre prochain. 

À Maîche, le collège Saint-Joseph du groupe scolaire privé Saint-Joseph a également dû fermer ses portes mardi 30 novembre. 

Alerte sur le périscolaire

La ville de Besançon avait appelé à la vigilance, dans un communiqué publié jeudi 2 décembre. "À nouveau, l'épidémie COVID repart de plus belle, et nous devons rester extrêmement vigilants sur le respect des gestes barrières, l'aération des salles, le port du masque."

Elle avait également précisé que mercredi 1er décembre, 160 personnels municipaux travaillant dans les écoles étaient absents et 50 n'avaient pu être remplacés.

Ainsi, la ville redoute la fermeture prochaine de plusieurs accueils périscolaires, du matin, du midi et/ou du soir. "Cette reprise de l’épidémie a des conséquences sur les élèves, nombreux sont positifs ou cas contacts, mais également sur les personnels encadrant les élèves dans nos écoles", avait-elle expliqué dans son communiqué.

Le nouveau protocole en vigueur dans les écoles depuis ce lundi 29 novembre implique de systématiquement tester l'ensemble de la classe si un élève est testé positif.

Dans l'ensemble du territoire français, le protocole adopté est toujours celui du niveau 2, à savoir que les cours se déroulent en présentiel avec le port du masque obligatoire. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.