Reprise de l'école : le syndicat CGT Educ' action appelle à la grève à partir du jeudi 14 mai

"Si nous comprenons la nécessité de travailler à un déconfinement, la volonté du pouvoir exécutif d’imposer une reprise rapide est une décision hasardeuse et dangereuse" dénonce le syndicat dans un tract.
Le retour à l'école dès le 11 mai demeure une interrogation pour certains parents (image d'illustration)
Le retour à l'école dès le 11 mai demeure une interrogation pour certains parents (image d'illustration) © IP3 PRESS/MAXPPP
Cette semaine de reprise semble bien incertaine. Pour les élèves, leurs parents, mais surtout pour les professeurs. 

Le syndicat CGT Éduc’Action vient de déposer un préavis de grève reconductible sur la période du jeudi 14 mai jusqu’au vendredi 3 juillet et annonce qu'il mettra à disposition des enseignants souhaitant faire valoir leur droit de retrait ou de grève tous les outils nécessaires et  les accompagnera dans leurs actions et défense.

Selon l'organisation syndicale, le choix du Premier Ministre de rouvrir les établissements scolaires va à l'encontre des recommandations de l’INSERM et du Conseil scientifique, qui préconisent la fermeture de ces établissements jusqu’en septembre.

Voici l'intégralité du texte :
En Franche-Comté, ce mouvement de grève aura des conséquences différentes en fonction du choix des maires de rouvrir les classes.

Car si à Lure, par exemple, les classes resteront fermées pendant les trois prochaines semaines, à Besançon, le maire a annoncé ce mardi que la rentrée des grandes sections de maternelle, des CP et des CM2 aura finalement lieu le 18 mai. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société