• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Giro 2019 : “Je ne suis encore qu'à 90 pour cent”, annonce le Jurassien Alexis Vuillermoz

Le coureur cycliste Jurassien Alexi Vuillermoz (à droite de l'image), à Mûr-de-Bretagne, pendant le tour de France 2018. / © MAXPPP / Alexandre Marchi
Le coureur cycliste Jurassien Alexi Vuillermoz (à droite de l'image), à Mûr-de-Bretagne, pendant le tour de France 2018. / © MAXPPP / Alexandre Marchi

Alexis Vuillermoz  a pris le départ du tour d'Italie 2019. Samedi, à Bologne, à l'arrivée du contre-la-montre, il décroche une place en milieu de tableau.

Par R.A. avec AFP

Thibaut Pinot parti sur le front du tour de France, le cyclisme français attend surtout ses chasseurs d'étapes dans le tour d'Italie :  Arnaud Démare au sprint ou Alexis Vuillermoz en côte.
 
Après deux éditions qui ont tourné autour de Thibaut Pinot, passé près du podium à deux reprises (4e en 2017, abandon en 2018), le classement général n'est plus la priorité. Même Alexis Vuillermoz, qui avait évoqué la perspective l'hiver dernier, a changé de cap après sa chute du mois de mars. 
           
"Je ne suis encore qu'à 90 pour cent", annonce le Jurassien de l'équipe AG2R La Mondiale, dont le tempérament le pousse à la prudence au moment de préciser ses ambitions. "J'espère pouvoir progresser au fil des jours et arriver mieux dans la montagne".
           
Alexis Vuillermoz, pour sa deuxième participation au Tour d'Italie (11e en 2014), partage les responsabilités dans son équipe avec Tony Gallopin, lequel découvre à 30 ans passés la course rose. L'ex-maillot jaune du Tour a été instruit par son expérience de la Vuelta l'été dernier, quand il avait gagné une étape et terminé aux portes du top 10 (11e).

           

 Contre-la-montre


Samedi, à Bologne, le contre-la-montre a été remporté par le Slovène Primoz Roglic.

Alexis Vuillermoz est à 1'38 du vainqueur, à la 85ème place. Un milieu de tableau. Mais sa spécialité est bien la montagne, et le Tour d'Italie débute à peine. L'arrivée est prévue à Vérone, le 2 juin.






           
           
           
             
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus