• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Gisy-les-Nobles : le conducteur présumé reconnaît avoir fauché un piéton et pris la fuite

Un piéton a été mortellement fauché par un automobiliste, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillet, sur cette route à la sortie de Gisy-les-Nobles (Yonne) / © Claude Heudes - France 3 Bourgogne
Un piéton a été mortellement fauché par un automobiliste, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillet, sur cette route à la sortie de Gisy-les-Nobles (Yonne) / © Claude Heudes - France 3 Bourgogne

Un quadragénaire originaire de l'Yonne est entendu depuis hier soir dans les locaux de la gendarmerie de Sens. Il s'agit du conducteur présumé de la Mercedes qui a fauché mortellement un piéton, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillet 2018. L'homme a reconnu les faits devant les enquêteurs.

Par Sébastien Kerroux

Le parquet de Sens dévoile de nouveaux éléments concernant l'affaire de l'accident routier qui a coûté la vie à un homme de 36 ans, à Gisy-les-Nobles, dans la nuit de samedi à dimanche. Placé en garde à vue depuis lundi matin, le conducteur présumé de la Mercedes SL grise s'est montré très affecté. Il a reconnu avoir percuté l'homme de 36 ans sur la route départementale 25 à la sortie de Gisy-les-Nobles. Le suspect, âgé d'une quarantaine d'années et originaire de l'Yonne n'a pas d'antécédents judiciaires ni même routiers. Une enquête est ouverte pour homicide involontaire et délit de fuite. Le conducteur encourt jusqu'à 7 ans de réclusion et 100 000 euro d'amende. 

MISE A JOUR - 10/07/18 - 17h30 : Les résultats de l'autopsie,
pratiquée le mardi 10 juillet, ont permis de confirmer la compatibilité d'un décès suite à un accident de la route. Le conducteur de la voiture est toujours placé en garde à vue. D'autres analyses et auditions de témoins sont en cours pour déterminer les circonstances précises de l'accident. Une information judiciaire devrait être ouverte ce lundi.


 

Le piéton se serait soudainement déporté 

Lors de son audition devant les enquêteurs de la Brigade de recherches de Sens, le mis en cause a expliqué que "beaucoup de monde" se trouvait sur la route. Cette nuit-là, vers 23 heures, la victime se trouvait en effet en compagnie de huit autres personnes. Selon les premiers témoignages recueillis, les individus marchaient en file indienne le long de la D25 pour se rendre à la free-party de Thorigny-sur-Oreuse.  Selon le conducteur, la victime se serait "soudainement déportée" sur la chaussée avant d'être percutée. Une information que devra confirmer l'enquête. 



Le conducteur prend la fuite avant de se rendre de lui-même à la gendarmerie

Devant les enquêteurs de la gendarmerie de Sens, le mis en cause a expliqué avoir pris peur et poursuivi sa route. Après le drame, des débris de la voiture ont été retrouvés sur la chaussée. Des débris qui ont permis d'identifier le véhicule. Au lendemain du drame, la gendarmerie de Sens lançait un appel à témoins pour retrouver le conducteur du véhicule. Ce dernier s'est finalement rendu à la gendarmerie de Sens, dès le lundi matin, avant d'être placé en garde à vue. Une garde à vue qui a été prolongée ce mardi matin.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus