Grève du 5 décembre : covoiturage, bus, location.. comment circuler ce jeudi en Bourgogne-Franche-Comté ?

© Bruno Levesque - maxPPP
© Bruno Levesque - maxPPP

La grève nationale sur les retraités devrait être très suivie dans le secteur des transports dont la SNCF. Vous devez absolument vous déplacer, aller travailler. Quelles solutions vous restent-il ? Voici notre coup de pouce. 

Par Sophie Courageot

Les plateformes de covoiturage


Blablacar
La plus célèbre des olateformes de covoiturage risque de chauffer dès jeudi. Le principe, des conducteurs proposent des places libres sur un trajet précis avec des horaires précis. Vous achetez votre place.
Les conducteurs de Blablacar sont notés, les passagers aussi. Ils s'évaluent mutuellement.
Exemple : jeudi 5 décembre quelques trajets sont proposés entre Besançon et Dijon, il vous en coutera à minima 6 euros, moins cher que le train ! 

Du covoiturage sur le Ginko à Besançon

Mise en place par l'opérateur du réseau de transport bisontin, une appli vous permet de proposer des places disponibles ou d'en acheter une. Un peu comme un Blablacar local.
Il n'y a pas de transactions financières en revanche entre le conducteur et le passager proposé.
Les trajets en Ginko Voit' sont récompensés par des prestations Ginko dès 10 trajets de covoiturage réalisés.


Covoiturage Haut-Doubs pour les frontaliers
Dans le Haut-Doubs, la page Facebook Infos Routes Haut-Doubs a donné naissance à sa petite soeur consacrée au covoiturage dans ce secteur.
Il suffit de vous rendre sur la page Facebook Covoiturage Haut-Doubs pour poster votre annonce ou proposer une place.


Mobigo, le site de covoiturage mis en place par la Région Bourgogne Franche-Comté
La plateforme Mobigo met en relation les personnes qui souhaiteraient covoiturer. Vous devez vous créer un compte pour accèder aux trajets proposés.

Cette liste des plateformes de covoiturage en Bourgogne Franche-Comté, n'est pas exhaustive, n'hésitez pas à nous signaler d'autres modes de covoiturage sur notre messagerie Facebook. 


Les "bus ou autocars" dit Macron 

L'opérateur flixbus dessert plusieurs villes en Bourgogne Franche-Comté, dont Besançon, Dole, Dijon, Lons-le-Saunier, Monbéliard ou Nevers.
Pour un Dijon-Besançon par exemple ce jeudi 5 novembre, et bien c'est déjà trop tard, il n'y a pas de places. Le lendemain un trajet est possible en fin de journée, comptez 14 euros.


Les agences de location de voiture

S'il n'est pas trop tard, vous pouvez essayer de louer une voiture. Nous avons tenté de réserver dans une agence bien connue une voiture pour faire un Dijon-Dijon le jeudi 5 décembre. Plus aucun véhicule n'était disponible.

 
Le système D ! 

Le bouche à oreille, demander à vos amis, vos collègues, en cette période de grève, vous trouverez peut-être une solution pour vous déplacer. Reste aussi le bon vieux pouce levé pour tenter le stop.
Sachez que si vous ne pouvez pas vous rendre à votre travail en raison de la grève des transports, votre employeur peut ne pas vous rémunérer. La grève des transports n'est pas considérée comme un motif valable d'absence. Lire l'article de franceinfo. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus