Grippe, gastro-entérite : quelles sont les zones touchées en Bourgogne-Franche-Comté ?

L'épidémie de gastro-entérite se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté, elle progresse ailleurs en France. L'activité grippale en revanche reste faible.

Par C.R.

→ Gastro-entérite : la Bourgogne plus touchée que la Franche-Comté

Les consultations en médecine générale liées à la gastro-entérite ont fortement progressé au cours de la semaine de Noël, avec 289 consultations pour diarrhée aiguë pour 100 000 habitants, selon les estimations du réseau Sentinelles, contre 177 la semaine précédente. 
Les régions les plus touchées sont le Grand Est, l'Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine.

En Bourgogne, le nord de la Nièvre, le sud de l'Yonne et le centre de la Côte-d'Or sont les zones les plus touchées, avec une fréquence de 300 cas pour 100 000 habitants. Même situation en Franche-Comté, pour le sud du Jura et le Territoire-de-Belfort. Seule la Haute-Saône est pour l'instant relativement épargnée.
 
Nombre de cas pour la semaine 52 (2019) / © Réseau Sentinelles
Nombre de cas pour la semaine 52 (2019) / © Réseau Sentinelles

→ Grippe : ça va venir...

Six régions de France métropolitaine sur 13 se trouvent en situation "pré-épidémique" pour la grippe, contre quatre la semaine précédente, selon Santé publique France. Il s'agit de la Bourgogne-Franche-Comté, de la Bretagne, de l'Ile-de-France, de l'Occitanie, des Pays de la Loire et de Provence-Alpes-Côte d'Azur.
    
"La proportion de syndromes grippaux parmi les consultations de SOS Médecins est également en légères augmentation", à 3,7 % au lieu de 3,5 %, précise l'agence sanitaire.

Chaque année, la grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de personnes. L'hiver dernier, l'épidémie avait entraîné une mortalité moins élevée que la moyenne des années précédentes, mais malgré tout importante, compte-tenu de sa courte durée, avec environ 8100 décès estimés pendant les deux mois de phase épidémique.
 
Activité grippale semaine 52 (2019) / © Réseau Sentinelles
Activité grippale semaine 52 (2019) / © Réseau Sentinelles

    
Enfin, l'épidémie de bronchiolite est en cours dans toutes les régions métropolitaines depuis la semaine du 9 décembre 2019.
 
Pour les cas les plus sévères, les enfants atteints de bronchiolite ou de gastro-entérite sont hospitalisés
Pour les cas les plus sévères, les enfants atteints de bronchiolite ou de gastro-entérite sont hospitalisés

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus