GTJ 200 : Héros et naufragés du grand blanc

Imaginez : 15h21 sur les skis ! C'est l'exploit réalisé hier par Nicolas Martin et Thomas Strappazzon. La Grande Traversée du Jura, la plus longue des courses de ski de fond au monde aura été le théâtre d'abandons, et de dépassement de soi. Dans des conditions météo dantesques. 

Deux skieurs des Fourgs remportent les 186 km de la GTJ 200. Une édition 2016 dantesque sous la neige. Interview : Thomas Strappazzon, vainqeur - Sébastien Lacroix et Vincent Philippe - Patrick Bohard, organisateur – Nicolas Martin, vainqueur. Un reportage d’Aline Bilinski, Jean-Luc Gantner et Karl Monnin.

De la neige, trop de neige !

50 cm de neige tombés par endroits dans la nuit. De la neige, skieurs et organisateurs en rêvaient. Pour pouvoir boucler les 186 km de la GTJ 200. De la neige, ils en ont eu. Sur la tête... sur la piste où le traçage a du être refait avant le passage de la course. De la neige en pleine face aussi en fin de journée lors d'une tempête en fin d'après-midi. La GTJ 200 reliait cette année Giron dans l'Ain au Meix Lagor dans le Haut-Doubs. La course empruntait une grande partie du parcours de la Transjurassienne avant de filer vers la station de Métabief, de monter les pentes du Mont d'Or avant les Fourgs puis le pays horloger. Un périple d'endurance à faire peur à plus d'un fondeur !

22 heures : ils arrivent enfin ! 

Les meilleures équipes étaient parties en pleine nuit à 5 heures du matin de Giron dans l'Ain. La course s'est achevée comme elle avait commencé. A la lueur des frontales.
Nicolas Martin et Thomas Strappazzon remportent la course. Images : Jean-Luc Gantner.

 

Nicolas et Thomas, héros heureux mais fatigués 

Les héros, sont deux athlètes de combiné nordique. Nicolas Martin et Thomas Strappazzon forment l'équipe de Origin'haut. Nicolas Martin vit aux Fourgs. Tous deux sont licenciés au ski club des Contamines Montjoie en Haute-Savoie. Ils ont franchi la ligne après 15h21 de course ! "De l'euphorie, à la détresse au fil de la course", confie Nicolas Martin à l'arrivée. 
Interview : Aline Bilinski, Jean-Luc Gantner et Karl Monnin.
Interview : Aline Bilinski, Jean-Luc Gantner, et Karl Monnin.


Un grand nombre d'abandons

75 équipes étaient au départ. 39 sont arrivées jusqu'au bout. 33 classés sont classées et ont bouclé la course et le prologue en moins de 20 heures. 
Parmi les abandons, le motard Vincent Philippe et le retraité du combiné nordique Sébastien Lacroix. Comme beaucoup d'équipe, ils ont jeté l'éponge au bout de 100 km de course sur le site nordique de "Chez Liadet" avant Mouthe. 

Le podium de la GTJ 200 - 2016 

  • LES ORIGIN HAUT - Nicolas MARTIN et Thomas STRAPPAZZON  en 15:21:54 de course
  • LES CHAMOIS - Thibault OSTERBERGER et Quentin STEPHAN en 15:44:35 de course
  • GOLAY-GEYMOND - Florence GOLAY- GEYMOND et Yves GOLAY en 15:49:12 de course
Voir le classement complet


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité