A trois jours de son dernier Giro, Thibaut Pinot déterminé : "Je vais donner le meilleur de moi-même tous les jours"

Le Haut-Saônois Thibaut Pinot sera sur la ligne de départ du Tour d'Italie le 6 mai a annoncé son équipe, la Groupama-FDJ, ce mercredi 3 mai. "Je vais me battre pour le classement général" a déclaré le cycliste en conférence de presse. Ce sera le dernier Giro du coureur, qui veut prendre sa retraite en octobre.

Thibaut Pinot sera sur la ligne de départ du Giro 2023, c'est officiel. Groupama-FDJ, son équipe, a dévoilé ce mercredi 3 mai sa sélection pour le Tour d'Italie, qui doit se dérouler du 6 au 29 mai 2023.

 

"Je vais essayer de faire un bon classement général pour mon dernier Giro" a déclaré le Haut-Saônois, dans une conférence de presse donnée en fin de journée. Thibaut Pinot a annoncé en début d'année que cette saison serait sa dernière, puisqu'il prendra sa retraite en octobre. 

"Je vais donner le meilleur de moi-même tous les jours, ça veut dire tous les jours essayer d'être le plus près des favoris et je vais prendre la course au jour le jour" a expliqué le coureur, à qui l'on demandait s'il comptait miser sur des victoires d'étapes plutôt que de viser un bon classement général. "C'est toujours frustrant de ne pas pouvoir lever les bras, mais pour moi, là où je prends le plus de plaisir c'est d'être avec les leaders classements" a complété Thibaut Pinot. "L'an dernier, j'étais assez frustré de mon Tour et de ma Vuelta, j'étais dans les échappées, mais ce n'est pas pour autant que j'ai réussi à décrocher un podium". 

Le coureur a fait une promesse : "Je me prendrais moins la tête que sur certains grands tours, comme le Tour de France en 2019".

"Je compte vraiment monter en puissance sur ma dernière semaine au Giro"

Le parcours de ce Tour d'Italie 2023 se prête au projet du cycliste Haut-Saônois : "Il n'y a pas énormément d'arrivées au sommet, elles sont surtout en dernière partie du Giro". "On sait que la différence va se faire sur les étapes de montagne, qui seront vraiment difficiles" anticipe Thibaut Pinot. 

Le suspens sera donc au rendez-vous, d'autant plus que le coureur le dit lui-même : "Je n'ai pas eu beaucoup de vraies étapes de montagne pour savoir à quel niveau je me situe". "Je suis quand même loin de mon niveau de 2019, où j'étais à l'apogée de ma carrière" a reconnu Thibaut Pinot, "il y a eu une blessure au dos qui a mis du temps à se résorber, aujourd'hui, je n'ai plus de blessure, mais j'ai pris de l'âge, et peut-être que j'ai tiré sur l'organisme qui me le fait payer... Mais n'empêche que j'ai un bon niveau comme je n'avais plus eu depuis 2020".

Dès ce samedi, 21 étapes, 3.489 km de course et plus de 51.000 mètres de dénivelé attendent les coureurs du Giro.

Ce Giro 2023 sera le troisième, et dernier, de Thibaut Pinot. Le coureur, qui a reconnu qu'il "regrette" de ne pas avoir plus souvent participé au tour d'Italie.