Cour d'appel de Besançon : volonté de tuer ou pas ?

La cour d'Assises de Vesoul a condamné un homme à 15 ans de prison pour le meurtre de l'un de ses amis. En appel à Besançon, il réaffirme qu'il n'avait pas l'intention de tuer.

Le meurtrier l'assure, il n'a porté qu'un seul coup à sa victime. Le médecin expert parle, lui, d'une strangulation à mains nues.
C'est tout l'enjeu du procès qui se déroule à la cour d'Appel de Besançon : le meurtrier avait-il, ou non, l'intention de tuer cet homme avec qui il était ami ?

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité