• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Crash d'Egyptair : un registre ouvert en l'église de Dampierre-sur-Salon

La petite commune de Haute-Saône a été endeuillée par le crash. Isabelle Genin, 29 ans était à bord.  Un registre de condoléances sera disponible dès jeudi 26 mai dans l'église du village. 

Par Sophie Courageot

Des mots. Des gestes pour soutenir la famille. Les habitants de Dampierre-sur-Salon et les personnes qui ont connu Isabelle Genin pourront laisser quelques mots à partir de demain dans l'une des chapelles de l'église.

L'initiative vient de la famille et de la municipalité. L'église sera ouverte comme tous les jours de 9h à 18h. 

Isabelle Genin fille d'un couple d'agriculteurs était à bord de l'appareil qui s'est écrasé jeudi 19 mai au large de l'Egypte. Son compagnon Karim Swellam fait également partie de 66 victimes. 

Le travail d'identification des victimes a commencé


Le pénible travail d'identification des victimes du vol d'EgyptAir Paris-Le Caire a commencé mardi avec la comparaison de l'ADN des proches à des morceaux de corps repêchés, mais la recherche des boîtes noires s'annonce longue et difficile pour espérer élucider les raisons du crash.

L'A320 est tombé pour une raison encore indéterminée entre la Crète et la côte nord de l'Egypte avec 66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens et 15 Français, après avoir soudainement disparu des écrans radar.

La recherche des deux boîtes noires pourrait durer encore "plusieurs jours" en attendant le déploiement du matériel spécialisé. Cinq jours après le drame, les autorités attendent toujours de trancher entre l'hypothèse de l'acte criminel ou "terroriste" et l'accident dû à une avarie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus