• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Elections américaines : Au Connecticut, Martial Boffy suivra la soirée électorale en famille

Le Franc-Comtois originaire de Raddon-et-Chappendu en Haute-Saône vit aux USA depuis 18 ans. Il est cuisinier et a suivi la campagne avec attention. Il s'attend à une victoire d'Hillary Clinton. Sans enthousiasme des Américains. 

Par Sophie Courageot

Nous avions lancé un appel sur les réseaux sociaux pour trouver un Franc-Comtois vivant aux Etats-Unis. Martial Goetz a eu la gentillesse de répondre à nos questions, à quelques heures de l'élection américaine dans laquelle s'affrontent le Républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton. 

Bonjour Martial, qui êtes-vous ?

J'habite aux USA depuis 1997. J'y suis résident mais non citoyen, je n'ai pas la carte verte. Je suis de Raddon-et-Chappendu en Haute-Saône. Je suis chef cuisinier dans un restaurant à Guilford dans le Connecticut. 

Allez-vous voter à cette élection américaine ?
Non, je ne vote pas aux Etats-Unis.

Comment vos amis américains vivent la campagne autour de vous ?
Mes amis sont majoritairement démocrates et indépendants. Le Connecticut et l'état de New York le sont traditionnellement. Ils voteront Clinton sans enthousiasme pour éviter l'embarras sinon la peur de Trump. Ils avouent être un peu tristes de voir une femme accéder au pouvoir sans vraiment avoir vraiment le sentiment d'un fait historique. Lors de l'élection de Barack Obama, les gens en parlaient avec les larmes aux yeux. Pour Clinton ils sont résolus, sans plus.
Les quelques Républicains que je connais sont en colère et blâment les médias pour leur soutien à Hillary Clinton. C'est tout à fait vrai, mais la bêtise et l'ignorance de Trump ne leur donnait pas le choix. Les gens sont las de la campagne et des rebondissements à répétition, ils ne digèrent plus les histoires et autres scandales qui entourent les deux candidats.


Comment allez-vous suivre la soirée électorale ?
En famille, devant la télévision. Personne autour de moi n'organise de "party" pour cette élection. Tout le monde sait que Clinton va gagner, mais la plupart pensent que c'est juste le meilleur mauvais choix.

Qu'attendez-vous en tant qu'étranger du futur président ?
Pas grand-chose. Pour ce qui concerne l'immigration rien ne change. Et dans la politique générale, Clinton et Obama sont tout à fait similaires. Le fait que le congrès ou le sénat reste aux mains des Républicains signifie que nous allons passer quatre ans à faire du surplace. J'ajouterai que la victoire de Clinton est symbolique. C'est une victoire à la Pyrrhus. La seule majorité qu'elle obtiendra lors de son mandat sera celle du mécontentement.

Quelle est la différence avec une présidentielle française ?
C'est très long, entre les primaires et les élections générales. Et les polémiques l'emportent sur la politique. Certains sujets abordés ont été surprenants, tel que le débat sur l'avortement. Autre thèmes : qui est le meilleur commandant en chef des armées ou encore comment réguler ou ne pas réguler la vente des armes a feu ... mais enfin, c'est de la politique locale.
Un dernier mot. La cote de popularité du Président Obama reflète beaucoup plus l'angoisse du futur que le bilan de ses mandats. D'ailleurs Clinton a eu besoin du Président pour pousser la population noire à aller voter en masse. Les jeunes voteront Clinton mais avec une pince à linge sur le nez.


© Martial Boffy
© Martial Boffy


Lui a voté Trump

Lisez le récit de Pierre Callies, haut-saônois installé à Minneapolis dans le Minnesota

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus