VIDEO. Affaire Alexia : "Que la folie médiatique s'arrête" déclare Edwige Roux-Morizot

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh
Edwige Roux-Morizot.
Edwige Roux-Morizot. © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Besançon a tenu une conférence de presse jeudi 1er février au sujet de l'affaire Alexia Daval. Elle a réclamé que la "folie médiatique" prenne fin.

Une conférence de presse très brève a lieu ce jeudi à 20 h, en direct du Palais de justice de Besançon. Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Besançon a décidé de convoquer la presse dans le cadre de l'affaire concernant le meurtre d'Alexia Daval, survenu le 28 octobre 2017. Jonathann Daval, le mari de la victime, a avoué avoir tué sa femme après trois mois de silence.

La procureure a insisté sur le rôle des médias dans cette affaire après que certains journaux nationaux, notamment BFM TV, ont dévoilé des informations confidentielles. "Derrière cette histoire qu'on déroule de manière indécente se déroule le destin d'un homme. Il a le droit de modifier ses déclarations tout au long de l'information judiciaire" a-t-elle expliqué. 

Revoir la conférence de presse du procureur de la République

L'affaire #AlexiaDaval sur Twitter




Depuis lundi et la mise en garde à vue de Jonathann Daval, certaines chaînes d'infos en continu et certains médias nationaux distillent régulièrement des informations précises concernant l'enquête en cours et les éléments rassemblés par les enquêteurs.

Le déroulé des faits et la chronologie exacte de la nuit du meurtre de la jeune femme ont été diffusés ce jeudi par BFM TV. Les avocats du mari, Randall Schwerdorffer et Ornella Spatafora, ont été rappelés à l'ordre par le bâtonnier de Besançon (lire notre article) et ont décidé de ne plus communiquer publiquement sur cette affaire. 


Relire tous nos articles sur l'affaire Alexia Daval.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.