Meurtre d'Alexia Daval : son mari transféré dans une unité médico-psychologique

Jonathann Daval a avoué le 30 janvier 2018 avoir tué sa femme Alexia après une dispute à leur domicile / © SEBASTIEN BOZON - AFP
Jonathann Daval a avoué le 30 janvier 2018 avoir tué sa femme Alexia après une dispute à leur domicile / © SEBASTIEN BOZON - AFP

Jonathann Daval a été transféré il y a deux semaines au sein du service médico-psychologique de la maison d'arrêt de Dijon en Côte-d'Or où il est incarcéré. 

Par Sophie Courageot

L'un des avocats de Jonathann Daval, le Bisontin Me Schwerdorffer nous confirme ce soir que le mari d'Alexia a bien été placé dans le service médico-psychologique régional (SMPR) de la prison dijonnaise. Cette unité de soins en santé mentale est présente en France au sein des établissements pénitentiaires.

"Jonathann Daval est dans ce service en raison d'une perte de poids très importante et donc un risque d'anémie. Son état est dépressif et donc le suivi médical est plus adapté au sein de ce service" explique l'avocat bisontin. 

Les défenseurs de Jonathann ont vu régulièrement leur client ces derniers jours. "Jonathan Daval n'est pas en bon état. Il est pris en charge comme il doit l'être par les services de soins pénitentaires" confirme également son autre avocat du barreau de Dijon Me Samuel Estève qui ne souhaite pas faire plus de commentaires sur l'état de santé du mari d'Alexia. 

Jonathann Daval est incarcéré depuis la fin janvier à Dijon. Début mars, l'un de ses avocats confirmait son placement en cellule individuelle pour le préserver des autres détenus. 

Le jeune homme a avoué avoir tué sa femme le 28 octobre 2017 à Gray à la suite d'une dispute conjugale. Le couple connaissait des difficultés pour avoir un enfant.

Le corps d'Alexia en partie calciné avait été retrouvé dans le bois d'Esmoulins près de Gray en Haute-Saône semant l'émotion dans toute la commune et bien au delà. 

Vendredi 9 mars, Jonathann Daval a été entendu par le juge d'instruction chargé de l'affaire à Besançon. Le mari d'Alexia conteste toujours avoir brûlé le corps de sa femme. 


 

Sur le même sujet

Nevers : un fils et sa mère mis en examen pour assassinat

Les + Lus