Haute-Saône : après la noyade d’une petite fille à Champagney, le préfet appelle à la vigilance sur les lieux de baignade

Publié le Mis à jour le

Une fillette de 12 ans est morte noyée dimanche 12 juin en fin d'après-midi sur le bassin de Champagney où elle se baignait avec d’autres enfants, alors que la baignade est interdite.

L’émotion est vive après la découverte du corps sans vie d’une fillette de 11 ans. Son corps a été retrouvé après que l’alerte ait été donnée vers 17h. Les secours n’ont pas pu réanimer l’enfant restée un long moment immergée dans l'eau. Un groupe de 6 enfants de 9 à 13 ans accompagné de trois jeunes adultes était venu de Belfort se rafraîchir sur ce plan d’eau où la baignade est pourtant interdite. Parmi les enfants, deux soeurs d'origine chinoise. La gendarmerie de Lure est chargée de l’enquête après ce drame.

La maire de la commune Marie-Claire Faivre rappelle que ce plan d'eau est dangereux. "Je suis profondément attristée, je suis même ébranlée" a-t-elle confiée au micro de France 3. "Cet endroit peut paraître un endroit idyllique, c'est plaisant, c'est ensoleillé, ça parait chaud, mais ce plan d'eau est très dangereux. Ce n'est pas un plan d'eau de loisirs et de baignade" rappelle l'élue. Le plan d'eau de Champagney est utilisée par Voies Navigables de France, il comporte des trous d'eau, et des opérations de vidange y ont lieu régulièrement.

1.000 décès par noyade par an en France chez les moins de 25 ans

Le préfet de Haute-Saône Michel Vilbois appelle à la vigilance. En France, chaque été, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans, et représente environ 1 000 décès par an. En 2021, 21 % des noyades accidentelles ont touché les enfants de moins de 5 ans, et 25 % des personnes âgées de 65 ans et plus.

Les Haut-Saônoises et Haut-Saônois, pour eux-mêmes et en tant que parents ou encadrants, sont appelés à la plus grande vigilance.

Pour se baigner en toute sécurité :

• Assurez-vous de votre niveau de natation ainsi que de celui de vos proches (enfants notamment) en apprenant à nager avec un maître-nageur 
• Choisissez des zones de baignade surveillées, où l’intervention des équipes de secours est plus rapide si vous devez faire face à un danger et à un risque de noyade 
• Respectez les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade et consultez régulièrement les bulletins météo 
• Respectez les interdictions de baignade 
• Surveillez vos enfants en permanence. Pour prévenir et limiter les risques de
noyade, restez toujours avec eux quand ils jouent au bord de l’eau ou lorsqu’ils sont dans l’eau (ou à défaut désigner un adulte responsable de leur surveillance)

A Champagney, la baignade est autorisée seulement sur la base de loisirs des Ballastières.