JO de Tokyo : "Les jambes ne répondaient pas" le Haut-Saônois Vincent Luis, pourtant favori, termine 13ème du triathlon

Le Franc-Comtois Vincent Luis a échoué lors de l'épreuve de triathlon aux Jeux Olympiques de Tokyo, dans la nuit de samedi à dimanche 26 juillet. Ce dernier n'avait pas la forme attendue. Explications.
Vincent Luis a terminé à la 13ème place du classement de l'épreuve de triathlon sur les JO de Tokyo.
Vincent Luis a terminé à la 13ème place du classement de l'épreuve de triathlon sur les JO de Tokyo. © Loic VENANCE / AFP

Il faisait partie des grands favoris pour le titre à Tokyo. Le Franc-Comtois Vincent Luis a finalement terminé à la 13ème position du triathlon dont l'épreuve a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi 26 juillet. "J’ai de suite senti en descendant du vélo, dès le premier kilomètre, que les jambes ne répondaient pas, et que ça allait être un 10 bornes que j’allais devoir gérer" a-t-il expliqué à nos confrères du Monde.fr.

Ce dernier s'était blessé au mollet le mois dernier et n'a pas caché avoir eu des doutes sur ses performances avant le début de la compétition. "On n'a peut-être pas fait l'affûtage avec mon coach comme on l'aurait fait sans la blessure. C'était difficile d'avoir des repères. Je manquais un peu de jus" a-t-il précisé à Eurosport.fr.

"Je vais continuer à me battre"

Sur son compte Facebook, le jeune homme a également posté un message à l'intention de ses fans : "J’ai fait de mon mieux aujourd’hui. C’était loin d’être suffisant mais je me suis battu jusqu’au bout. Le sport est parfois cruel mais je vais continuer de me battre. Félicitations à tous les athlètes et particulièrement aux 3 sur le podium."

Le Vésulien d'origine, âgé de 32 ans, connaît bien les Jeux Olympiques. Le triathlète habitué aux victoires et leader de l'équipe de France avait participé aux JO en 2012 et 2016 sans pour autant remporter de médaille. Il est champion du monde en 2019 et 2020. 

A Tokyo, c'est finalement le triathlète norvégien Kristian Blummenfelt qui a décroché la première médaille d’or de son pays aux Jeux 2021. Vincent Luis, pour sa part, pense déjà aux JO de 2024. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport