À Lavoncourt, la cantoche c'est de 7 à 77 ans (et plus encore)

Dans les petites communes, on a beau mettre les petits plats dans les grands, pour mettre du beurre dans les épinards il faut savoir mutualiser. Du coup, à Lavoncourt, chaque jour, les enfants du groupe scolaire viennent manger à la maison de retraite.

Aujourd'hui à la cantoche, c'était sauté de veau aux carottes et sa purée de pommes de terre ! Depuis 20 ans, la commune de Lavoncourt et l'intercommunalité des quatre rivières défendent l'idée d'un restaurant mixte intergénérationnel. Quelques écoliers du groupe scolaire de Lavoncourt partagent ainsi tous les jours leur déjeuner avec une vingtaine de résidents du foyer logement communal.

Au départ l'objectif était de mutualiser les moyens pour économiser sur les dépenses annuelles. Au final, ce rapprochement a d'autres vertus à caractère social. C'est aussi pour certains pensionnaires du Foyer Logement un joli moment de partage avec les enfants, même si petits et grands ne mangent pas à la même table.

Dans les petites communes, on a beau mettre les petits plats dans les grands, pour mettre du beurre dans les épinards il faut savoir mutualiser. Du coup, à Lavoncourt, chaque jour, les enfants du groupe scolaire viennent manger à la maison de retraite. Avec les témoignages de Jean-Paul Carteret, le maire de Lavoncourt et de Françoise, Claude et Tanguy