Rodéos urbains, en Haute-Saône: gendarmerie et police multiplient les contrôles, exemples à Héricourt et Lure

Publié le
Écrit par S.H. avec Frédéric Buridant et AFP

Ce jeudi 18 août, une opération gendarmerie et police, encadrée par la Préfecture de Haute-Saône, a eu lieu dans 2 villes du département. Elle fait suite aux déclarations du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

"En Haute-Saône, c'est partout et tout le temps !" Les mots du préfet sont clairs concernant la lutte contre les rodéos urbains. Pour garantir la sécurité des habitants, les opérations se multiplient pour la police dans des villes comme Héricourt et Vesoul, et pour la gendarmerie dans le reste du département en zones rurales.

Le préfet a donné des chiffres :"La semaine dernière, il y a eu 23 interpellations et un véhicule saisi." Et il a tenu à rappeler des affaires dramatiques de rodéos urbains ou de suites de rodéo urbains à Pontoise, Marseille ou encore Colmar dont certaines ont été très graves voire mortelles.

De plus, autre rappel : la loi et ce que risquent les auteurs de rodéos urbains :" La loi de 2018 contre les rodéos urbains prévoit en cas d'infraction 15 000 € d'amende, un an d'emprisonnement et la saisie du véhicule."

« Ce n'est pas une politique du chiffre »

Selon les chiffres du Ministère de l’Intérieur, plus de 16 000 contrôles ont été menés, 2 200 personnes ont été interpellées et 1 800 scooters et motos ont été saisis depuis le début de l'année pour des rodéos urbains. Des chiffres supérieurs à 2021 (9 800 contrôles, 1 345 interpellations et 1 200 engins motorisés saisis).

« Ce n'est pas une politique du chiffre. C'est l'activité des services de police et de gendarmerie », précise le ministre de l’Intérieur, lors de sa visite au commissariat de Créteil (Val-de-Marne) mercredi 17 août. Gérald Darmanin précise que cette multiplication des contrôles correspond à « une demande d’autorité des Français ». Tout en justifiant : « En même temps que l'on fait la lutte contre les rodéos, on fait la lutte contre les stups et on fait la lutte contre les voitures et motos volées. »

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité