48.000 signatures déjà pour la pétition en ligne pour dire non à l'abattage du loup en Haute-Saône

C’est le collectif « Solidarité Animaux 70 » qui est à l’origine de la pétition en ligne pour défendre le loup. Une initiative lancée après la décision de la préfète de Haute-Saône d’autoriser les tirs de défense contre le loup. Ce collectif haut-saônois lui demande de surseoir à sa décision.
« Oui au retour du loup en Haute-Saône, non à son abattage ! » c’est par cette phrase que commence la pétition en ligne lancée à l’initiative du collectif « Solidarité Animaux 70 ». 
Une pétition qui intervient au lendemain de l’annonce par la préfète de Haute-Saône de la possibilité de tirs de défense à l’encontre du loup. 24 heures après sa mise en ligne, le compteur approche les 50.000 signataires. 

Le secteur de Fougerolles a connu 10 attaques du loup depuis le 26 août et l’animal est toujours présent dans le secteur. Les éleveurs ont perdu 23 de leurs bêtes dans ces attaques imputées au loup.

Des tirs de défense inopérants 

Le collectif souligne dans le texte de la pétition que les tirs de défense n’ont  « à ce jour apporté aucune réelle amélioration, ni en termes d’acceptation sociale du loup, ni d’une meilleure protection des troupeaux ».
Par ailleurs, « l'élimination systématique du loup, prédateur naturel, espèce protégée et acteur essentiel de la biodiversité, n'est pas une solution à long terme », ajoute le collectif haut-saônois de défense du loup.
 


Faire cesser la haine autour du loup  


La pétition demande à la préfète de Haute-Saône de surseoir à ces tirs et de viser plutôt une véritable protection pour cet animal afin de « faire cesser la haine qui sévit autour de lui et de favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation de la biodiversité. »

« Aimer le loup n’est pas forcément délaisser le berger ! », conclut le collectif dans son communiqué.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement loup animaux nature agriculture