Un enfant de 5 ans et sa mère blessés gravement par un chien malinois à Vregille en Haute-Saône

L'alerte a été donnée vers 17h30 ce jeudi 29 février 2024. Un enfant de 5 ans et sa mère ont été gravement blessés suite à l'attaque d'un chien à Vregille (Haute-Saône). Les deux victimes, mordues plusieurs fois par ce malinois, ont été transportées en urgence au CHU de Besançon.

L'alerte a été donnée vers 17h30 ce jeudi 29 février 2024. Un enfant et sa mère ont été gravement blessés suite à l'attaque d'un chien, un malinois de deux ans, à Vregille (Haute-Saône), à l'entrée du bois dit "Combes du Mont".

Les sapeurs-pompiers de Gy et Marnay se sosnt rapidement rendus sur les lieux ainsi qu'une équipe du SMUR. Les deux victimes ont été transportées en urgence au CHU Jean-Minjoz à Besançon (Doubs).

Le garçon, âgé de 5 ans, a subi plusieurs morsures au visage au mollet, à l’avant-bras et au dos. Plus précisément, il a eu l'oreille droite arrachée et a été mordu aussi à l'oreille gauche. Ses jours ne sont pas en danger. Sa mère, âgée de 36 ans, a été mordue également plusieurs fois au mollet et à l’avant-bras. Selon nos informations, elle serait extrêmement choquée.

Une enquête ouverte

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Ce vendredi 1er mars, on en sait un plus sur les circonstances du drame. Une habitante du village promenait ses deux chiens quand elle a rencontré une voisine avec ses deux enfants. Sans aucune raison particulière, l'un de ses animaux de compagnie s'en est alors brusquement pris à l'un des deux enfants.

C'est la première fois que je vois ça. Ce sont vraiment des circonstances exceptionnelles. Les deux dames discutaient tranquillement quand tout à coup, le malinois a mordu l'enfant pour une raison indéterminée. La mère a défendu son fils. Puis le chien est décédé dans la foulée. C'est un peu comme s'il avait perdu la tête.

Capitaine Michael Hentzien, commandant la compagnie de gendarmerie de Vesoul.

Un vétérinaire doit examiner l'animal pour confirmer les causes de la mort. D'après les pompiers, la propriétaire du chien s'est présentée spontanément aux autorités pendant les opérations de secours. Elle avait sorti ses deux chiens malinois sans les tenir en laisse. Sollicité par France 3 Franche-Comté, Jean-François Abisse, le maire de cette petite commune de 170 habitants, qui s'est lui aussi rendu sur place, s'est refusé quant à lui à tout commentaire.

En septembre 2023, un malinois avait déjà attaqué sans prévenir deux collégiens de 11 ans qui se rendaient en classe le matin à Bagneux (Hauts-de-Seine). En août 2020, une fillette de deux ans avait été mortellement blessée par un malinois à Gémozac (Charente-Maritime).

Le malinois est l'une des quatre races de chiens de berger belges. C'est le plus rustique et le plus utilisé de ces chiens dans les disciplines sportives canines comprenant du mordant. Ces chiens sont aussi utilisés par la police, la gendarmerie et les forces armées dans des brigades canines, pour leur endurance, leur rapidité et leur odorat qui leur permet notamment de détecter les explosifs ou les stupéfiants. 

Deux ans de prison et 30 000 euros d'amende

Pour mémoire, depuis juin 2008, tout chien ayant mordu une personne doit subir une évaluation comportementale. Selon l’article 7 de la loi du 22 juin 2008 du Code rural, plusieurs rendez-vous sont prévus chez le vétérinaire pour lui permettre "d'apprécier le danger potentiel que peut représenter votre chien", détaille le texte.

En cas d'agression commise par un chien ayant entraîné des blessures, l'article 221-20-2 du Code pénal prévoit de lourdes sanctions pour le propriétaire ou celui qui détient le chien au moment des faits. S'il est identifié, celui-ci encourt jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. Ces peines peuvent être aggravées si l'incapacité totale de travail dépasse les trois mois.