• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

“Chauffe, chauffe Marcel” : Marcel Azzola l'accordéonniste de Brel est mort

Marcel Azzola au piano lors de l'enregistrement de Vesoul avec Jacques Brel / © Capture vidéo Dailymotion
Marcel Azzola au piano lors de l'enregistrement de Vesoul avec Jacques Brel / © Capture vidéo Dailymotion

En 1968 quand Jacques Brel enregistre la chanson Vesoul, il s'adresse à son accordéoniste tout en chantant. La légende Azzola est morte à l'âge de 91 ans. 

Par Sophie Courageot

L'accordéoniste Marcel Azzola, qui a accompagné les plus grands noms de la chanson comme Jacques Brel, Barbara ou Edith Piaf, est décédé lundi à 91 ans.
"Son coeur a lâché", a dit sa compagne, précisant qu'il était décédé lundi matin.

C'est lui le Marcel du "Chauffe, Marcel, Chauffe !" lancé par Brel dans son enregistrement live du titre "Vesoul" en 1968. Voir vidéo ci-dessous. 

La petite histoire dit que Brel voulait même appeler la chanson Azola Vesoul, l'accordéoniste a refusé. 

    

Marcel Azzola a notamment accompagné Barbara, Gilbert Bécaud, Juliette Gréco, Edith Piaf, Marcel Mouloudji ou Jacques Brel. 
    
Il est aussi connu pour avoir enregistré une centaine de musiques de films, dont ceux de Jacques Tati (Mon Oncle, Playtime).
 
L'accordéoniste Marcel Azzola au côté de Roland Romanelli, le 01 janvier 2004, lors du traditionnel concert du Nouvel An dans la salle Favart à Paris. / © JACQUES DEMARTHON - AFP
L'accordéoniste Marcel Azzola au côté de Roland Romanelli, le 01 janvier 2004, lors du traditionnel concert du Nouvel An dans la salle Favart à Paris. / © JACQUES DEMARTHON - AFP


Le portrait de Marcel Azzola par Télématin

MARCEL AZZOLA Télématin

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus