“Vesoul” : tout ce que vous ignorez peut-être encore sur la chanson de Jacques Brel

Jacques Brel enregistre Vesoul dans les studios Barclay en septembre 1968 / © Gérard Proust/MAXPPP
Jacques Brel enregistre Vesoul dans les studios Barclay en septembre 1968 / © Gérard Proust/MAXPPP

Qui ne connaît pas Vesoul ? Grâce à Jacques Brel et son célèbre refrain "Tu as voulu voir Vesoul, Et on a vu Vesoul", elle est aujourd’hui connue dans le monde entier. Mais comment le chef-lieu de Haute-Saône s’est-il retrouvé sur le devant de la scène ? Une histoire improbable !
 

Par Fatima Larbi

"Tu as voulu voir Vesoul, Et on a vu Vesoul"


 Cette phrase est celle du refrain d’une chanson française très célèbre, "Vesoul". Jacques Brel, l'a enregistrée en septembre 1968. C'est l'un de ses plus grands succès, mais aussi l’un des plus inattendus.

Les chansons parlent toutes d’aller au paradis ou en enfer mais certainement pas à Vesoul.

Voilà ce que dit Vincent Noyoux à propos de Vesoul dans son livre Tour de France des villes incomprises.

Eh bien Jacques Brel, lui, réussit à le faire, juste avec sa voix chaude et un air d’accordéon. Il nous emmène à Vesoul, en musique, au rythme d’une valse endiablée pour nous raconter l’histoire d’un homme, pas très courageux, qui a du mal à suivre à sa femme...

Une chanson qui aurait pu s’appeler Vierzon ou Honfleur, mais c’est la préfecture de Haute-Saône qui est choisie. Mise sur le devant de la scène, elle est devenue célèbre dans le monde entier.

Personne n’est foutu de situer Vesoul sur une carte mais tout le monde connaît la chanson. Elle a donné un coup de projecteur à la ville. 

Denis Roll ancien adjoint à la Culture de Vesoul 


 

Réaction du maire de Vesoul à la chanson de Brel
En décembre 1968, Pierre RENET, maire de Vesoul, espère que cette chanson va faire connaître la ville et son orthographe.

 

Une chanson improbable !

► Improbable car elle a failli ne pas voir le jour 


En 1967, Jacques Brel vient d’annoncer qu’il arrête la scène. Son producteur Eddie Barclay lui propose alors d’enregistrer un album. Comme le chanteur rêve de s’acheter un bateau, il accepte.

A Paris, le 23 septembre 1968, Jacques Brel est dans les studios Barclay pour enregistrer ce nouvel album "J’arrive", son dixième.
Il manque encore une chanson et Brel n’a plus que dix minutes pour disposer du studio. il y a urgence !

C’est une chanson de fin de séance sur laquelle il ne comptait pas beaucoup. Cette chanson il l’avait écrite comme un jeu.  Marcel Azzola sur France Inter (juillet 2017)

Il enregistre "Vesoul" en deux prises uniquement, en totale improvisation, qu’il interprète de tout son corps et de tout son cœur "comme toujours".
Vesoul : une ville et une chanson célèbre de Jacques Brel
En Septembre 1968 Jacques Brel enregistre Vesoul dans les studios Barclay

Dans son élan, il lance cette fameuse injonction  "Chauffe, chauffe Marcel" à son accordéoniste qui n’est autre que Marcel Azzola. Une expression qui est passée dans le langage courant, sans que l’on sache toujours bien d’où elle vient.
 

► Improbable comme la rencontre de Brel et Vesoul


Comme dans la chanson, Jacques Brel est venu à Vesoul, "par hasard".

Tout aurait commencé en 1961. Jacques Brel fait une halte dans la ville pour déjeuner. Il s’arrête au restaurant la Bonne Auberge. Il se régale, discute avec les aubergistes et signe le livre d’or.

Avec ma plus gentille chanson amicalement Jacques Brel 

Il leur promet alors d’écrire une chanson sur Vesoul.

Jacques Brel repasse dans la région en 1967, à l’occasion d’un concert au casino de Luxeuil-les-Bains.

Et c’est là que l’histoire et la légende se confondent. Il aurait passé une nuit à l’Hôtel du Nord. Pourquoi ? Plusieurs versions existent pour expliquer ce nouvel arrêt à Vesoul : une panne de voiture, une amourette, un avion posé sur l’aérodrome de la ville...

Un arrêt qui lui aurait rappelé la promesse qu’il avait faite six ans plus tôt.

T’as plus aimé vesoul, Et on a quitté Vesoul 


Jacques Brel a bien quitté Vesoul mais elle, ne l'a pas oublié. Pour lui rendre hommage, un collège, une place, un buste en bronze et un festival,portent son nom, rappelant aux passants le lien particulier du chanteur avec la ville.
 

► Improbable car Jacques Brel n’a jamais interprété "Vesoul" en concert

Jacques Brel ne l'a chantée que 3 fois en direct :

En plus de l’enregistrement de septembre 1968, il n’existe que deux autres versions de la chanson avec Jacques Brel :
- l'une diffusée le 12 octobre 1968 au cours de l'émission télé "A l'affiche du monde".
- l'autre diffusée le 31 décembre 1968 au cours de l'émission télé "Soirée prestige Réveillon", avec Marcel Azzola à l'accordéon.
Vesoul : il existe peu de versions avec Jacques Brel
Jacques Brel interprète Vesoul au cours de l'émission "Soirée prestige Réveillon" ;

Mais cela n’empêchera pas "Vesoul" de devenir un succès mondial.  Il en existe environ 150 versions officielles, dont la dernière, qui date d'octobre 2018, est interprétée par la chanteuse Maurane, sa compatriote belge.
 

Vous avez voulu voir Vesoul, et vous allez voir Vesoul


Marc Toesca raconte l’histoire de certaines chansons françaises dans une série qui a pour nom la "French Touche", sur France 3. Bien sûr "Vesoul" est l’une d’entre elles.
French Touche
Marc Toesca raconte l'histoire de la chanson de Jacques Brel : "Vesoul"


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus