Covid-19 : les tests antigéniques débutent dans l'académie de Besançon

Publié le

Dans l’académie de Besançon, les tests rapides, tests antigéniques sont proposés depuis ce jeudi 3 décembre aux personnels de l'Education Nationale. 6 équipes mobiles vont sillonner les établissements scolaires. C'était le cas en Haute-Saône pour le lancement de l'opération.

Il faut bien des premiers de la classe. C’est le lycée des Haberges à Vesoul qui a reçu ce jeudi 3 décembre, la visite des équipes mobiles de dépistage. 
Enseignants, personnels administratifs, ou techniques. Celles et ceux qui souhaitaient se faire tester avaient pris rendez-vous. En 30 minutes, le test est réalisé et le résultat tombe.
“Moi, si je viens, c’est surtout parce que je m’occupe dans un lycée d’une jeune fille en situation de handicap, et je ne veux prendre aucun risque. Je veux être sure de ne pas être malade” confie une femme qui vient d’effectuer le test. Il est négatif. Une bonne nouvelle qui n'empêchera pas de respecter encore et toujours les gestes barrières..

Des infirmières scolaires réalisent ces tests 

6 équipes mobiles vont sillonner les établissements et secteurs identifiés par le rectorat et l’Agence Régionale de Santé. On compte une équipe mobile en Haute-Saône, deux dans le Doubs, une dans le Jura, une pour le Nord-Franche-Comté. Dans ces équipes mobiles, des infirmières scolaires, des personnels administratifs et quelques médecins de ville. Tous sont volontaires. Le geste est rapide. Comparable aux tests PCR dont les résultats sont délivrés en laboratoire. “C’est le même processus, l’écouvillon est un peu plus petit que pour un test PCR” précise Lorraine Jarlot, infirmière scolaire basée à Gray. 
 


Le Snics-FSU (syndicat national des infirmières et conseillères de santé) a protesté récemment contre la mobilisation des infirmières scolaires pour réaliser ces tests. Le syndicat estime que le travail des infirmières en cette crise du covid est prioritairement d’être aux côtés des élèves en mal-être pour certains.
 

Un million de tests antigéniques à disposition du ministère de l'Éducation en France 

Ces tests permettent de rassurer les personnels, explique Aurélie Guillot, proviseur du lycée des Haberges. Une vingtaine de personnes ont demandé lors de cette journée à être testées dans l’établissement.  Les tests rapides sont pour l’instant réservés aux personnels de l’Education Nationale. Le tour des élèves viendra-t-il plus tard ? Rien n’est arrêté pour l’instant. En Haute-Saône, un stock de 1900 tests antigéniques est disponible en tout cas pour les établissements et les personnels qui en feront la demande.

Au 27 novembre, dans l'académie de Besançon, on dénombrait 324 élèves positifs Covid, 26 personnels positifs Covid et 13 classes fermées. Une épidémie sous contrôle estime le Recteur.