Les gilets jaunes de Vesoul en colère après la convocation d'une représentante du mouvement

Ce lundi matin, plusieurs gilets jaunes se sont rassemblés devant le commissariat de police de Vesoul. Ils sont en colère, à la suite de la convocation de Céline Roy, l'une des organisatrices de la manifestation des gilets jaunes en Haute-Saône.
[Mise à jour 17h30] : Garde à vue prolongée pour la porte-parole des Gilets Jaunes, à Vesoul qui sera jugée en comparution immédiate mardi 11 décembre à 13h, pour entre autres entrave à la circulation des trains et d'autres faits antérieurs. 

Découvrez le reportage de France 3 Franche-Comté : 
Les gilets jaunes de Vesoul en colère après la convocation d'une représentante du mouvement

Alors que des interdictions de manifester sur des ronds-points de Haute-Saône ont été prises par la préfecture dimanche, les gilets jaunes de Vesoul se sont rassemblés ce lundi 10 décembre devant le commissariat de police, pour protester et manifester leur incompréhension à la suite de la convocation de Céline Roy, l'une des organisatrices de la manifestation des gilets jaunes en Haute-Saône. 
 
"Je commence à déranger. Dans tous les cas ils vont bien voir que s'ils me gardent ce sera tout et n'importe quoi sur Vesoul. Si c'est ce qu'ils veulent, c'est ce qu'il se passera quoi. Je compte sur les autres gilets pour qu'ils continuent, et puis on n'arrêtera pas" a expliqué la jeune femme, avant d'entrer dans le commissariat pour être entendue, dans le cadre du blocage d'un train, survenu la semaine dernière. 
 
Depuis dimanche, les ronds-points de Haute-Saône ne peuvent plus être occupés par des gilets jaunes. 

Les ronds-points concernés sont :
– Noidans-les-Vesoul (sur et autour du rond-point D457 – D13),
– Vesoul (sur et autour des ronds-points de la Vaugine et du Lac)
– Lure (sur et autour du rond-point de Roye),
– Arc-les-Gray (sur et autour du rond-point de l’Europe),
– Saint-Sauveur (sur et autour du rond-point de la zone du Bouquet),
– Gray (ronds-points des Hauts-Prés et de Sainte-Anne).

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société