Haute-Saône : des enfants de 7 à 18 ans sur scène pour un spectacle hors du temps

© Crédit photo : "Malik, la tribu qui chante"
© Crédit photo : "Malik, la tribu qui chante"

Le chorégraphe grenoblois Jean-Claude Gallotta a travaillé pendant un an avec des enfants de Haute-Saône. Le spectacle "Malik, la tribu qui chante" est présenté à Vesoul ces 5 et 6 novembre.

Par Mary Sohier

Le défi était de taille : réussir à coordonner 28 enfants amateurs de 7 à 18 ans le temps d'une représentation. Pari réussi pour Jean-Claude Gallotta. Quelques instants après la première, le chorégraphe grenoblois est ravi : "Ils ont été formidables. On voyait qu'ils avaient des regards entre eux. Le chant était très beau aussi."

"Apprendre une langue qui n'existe pas, ça a été un défi"

Ce spectacle, qui a nécessité un an de travail, s'appelle "Malik, la tribu qui chante". Enfants et adolescents haut-saônois associent musique, jeu et chorégraphie pour devenir une réelle tribu, dansante et chantante, avec des paroles empruntées à la langue "kreul", une langue imaginaire. "Apprendre une langue qui n'existe pas, ça a été un défi pour eux. La création a beaucoup été un travail d'adaptation. Il fallait être à l'écoute des enfants. Ce sont eux qui ont apporté leur histoire, une façon d'être. Il y a eu plein de moments où j'abandonnais ce que j'avais écrit pour leur laisser la place. Ils inventaient des choses", raconte le chorégraphe.

Trois représentations en Franche-Comté

Le spectacle sera joué ce mardi 5 novembre à 19 heures et ce mercredi 6 novembre à 20h30, au théâtre Edwige Feuillère, à Vesoul. Une représentation est également prévue ce samedi 23 novembre à Morteau. Enfin, les enfants se rendront au théâtre Montansier à Versailles, les 26 et 27 novembre.
 
28 enfants sur scène au théâtre Edwige Feuillère de Vesoul
45 minutes de danse, de jeu, le tout dans un monde imaginaire : immersion dans l'univers du chorégraphe grenoblois Jean-Claude Gallotta. - Antoine Laroche

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Les + Lus