Jeux Olympiques de Tokyo 2021 : Vincent Luis, médaillé de bronze avec le relais mixte en triathlon

Le vésulien Vincent Luis, accompagné des trois autres relayeurs français, est allé chercher le bronze lors de l’épreuve de relais mixte. La première médaille olympique pour le triathlon français. 
Première médaille pour le triathlon français : le relais mixte accroche le bronze lors des Jeux Olympiques de Tokyo.
Première médaille pour le triathlon français : le relais mixte accroche le bronze lors des Jeux Olympiques de Tokyo. © Charly TRIBALLEAU / AFP

Une belle remontée. Le relais, composé de Léonie Périault, Dorian Coninx, Cassandre Beaugrand et Vincent Luis, est passé par toutes les émotions lors de cette épreuve. Après avoir longtemps pointé à la cinquième place, la France s’est fait une frayeur lors du troisième relais : Cassandre Beaugrand a été lâchée à vélo et rattrapée par un groupe de poursuivantes. Mais c’était sans compter son abnégation et sa rapidité en course à pied. Meilleur temps en course à pied de toutes les participantes, elle a donné le relais à Vincent Luis en troisième position, synonyme de médaille de bronze. 

Le vésulien est parti à vitesse grand V et a réduit l’écart avec les autres prétendants au podium. Avant la course à pied, Vincent Luis avait même réussi à doubler l’Américain et permettait à la France d’être virtuellement médaillée d’argent. Malheureusement, le triathlète originaire de Vesoul a coincé lors de la course à pied. Les Français ont donc terminé troisième derrière les Britanniques, champions olympiques, et les Américains. 

Ce podium offre au triathlon français sa première médaille dans l’histoire des Jeux Olympiques. Une belle revanche après les épreuves individuelles qui n’avaient vu aucun Français monter sur la boîte. Vincent Luis avait terminé 13e et avait déclaré se sentir “pas au niveau suffisant pour gagner une médaille olympique”. A la fin du relais, le vésulien a témoigné avoir “passé vingt minutes pratiquement à fond” : “Je ne me suis jamais posé la question d’assurer la troisième place, ce que je voulais c’était ramener la médaille d’or pour l’équipe."

J’ai fait la meilleure course que je pouvais faire.

Vincent Luis, triathlète et médaillé de bronze au JO de Tokyo

Vincent Luis qui, à 32 ans, participait à ses troisièmes Jeux Olympiques a ajouté : “Ma médaille individuelle, j’ai encore trois ans (avant les JO de Paris) pour progresser et essayer de l’avoir.” L’ensemble du relais a été félicité par Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, qui leur a déjà donné rendez-vous en France pour aller chercher le titre olympique.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport