Le pilote de Vesoul, Stéphane Peterhansel, termine troisième du Dakar 2020

L'Espagnol Carlos Sainz, vainqueur du Dakar 2020 (au centre), félicité par Peterhansel (à gauche) et Al-Attiyah (à droite). / © Franck Fife/AFP
L'Espagnol Carlos Sainz, vainqueur du Dakar 2020 (au centre), félicité par Peterhansel (à gauche) et Al-Attiyah (à droite). / © Franck Fife/AFP

Le pilote vésulien Stéphane Peterhansel a remporté la troisième place du Dakar 2020 au terme de la dernière étape, ce vendredi 17 janvier. L'Espagnol Carlos Sainz décroche sa troisième victoire dans le plus grand des rallyes.

Par AB avec AFP

L'Espagnol Carlos Sainz (Mini) a remporté, ce vendredi 17 janvier, à 57 ans son troisième rallye Dakar, le premier à se dérouler en Arabie saoudite, après ses sacres en 2010 et 2018. Le pilote de Vesoul, Stéphane Peterhansel, termine, lui, à la troisième place du classement général.

Vainqueur de quatre étapes, Sainz devance le tenant du titre, le Qatarien Nasser al-Attiyah (Toyota), de 6 minutes et 21 secondes et le Français Stéphane Peterhansel (Mini) de 9 minutes et 58 secondes au terme de 12 étapes et 7 800 kilomètres de course.

Le vétéran espagnol a pris les commandes de la course dès la troisième étape pour ne plus jamais la lâcher. Menacé par Al-Attiyah qui était revenu à 24 secondes à trois étapes de la fin, le vétéran espagnol a profité d'erreurs de navigation de son poursuivant pour reprendre de la marge. Il n'a plus eu qu'à gérer son avance dans les deux dernières étapes.
 

Stéphane Peterhansel aurait pu chiper la deuxième place à Al-Attiyah au terme de cette dernière étape. Le Vésulien partait ce vendredi avec seulement 6 secondes de retard sur son concurrent. Mais, celui-ci s'est avéré plus rapide et a décroché la victoire d'étape.

Après l'Afrique et l'Amérique du sud, le Dakar, plus grand rallye-raid du monde, a changé de décor cette année en s'installant en Arabie saoudite, un choix qui a suscité la controverse en raison des manquements du pays sur la question des droits de l'Homme. La course doit rester dans la région pour les quatre prochaines années au moins.
 

Sur le même sujet

Les + Lus