Sécheresse : l'état des nappes phréatiques reste préoccupant en Haute-Saône

Publié le

La préfecture tire la sonnette d'alarme : l'état des nappes phréatiques reste critique, en Haute-Saône, à l'heure d'une sécheresse de plus en plus intense. Ce 30 mai, une réunion a eu lieu avec différents services de l'État pour renforcer les mesures de restrictions actuelles.

Malgré les précipitations du début de mois de mai et d'avril, la sécheresse a eu raison de l'état des sols de la Haute-Saône. La préfecture annonce, ce mardi 30 mai, que l'état des nappes phréatiques reste préoccupant, notamment pour le plateau de la Haute-Saône. Il est en alerte rouge. 

La préfecture de la Haute-Saône a mis en place une "météo des nappes" pour suivre l'évolution des cours d'eau sur ses réseaux sociaux

Depuis le mois de mars 2023, le département du 70 adopte des restrictions des usages de l'eau. Une décision préfectorale à la vue de l’état des cours d’eau et des nappes phréatiques. Mardi, le comité départemental en eau s'est réuni à la préfecture de Vesoul pour envisager les prochaines semaines.

Des restrictions prolongées 

La réunion était très attendue, puisque la dernière s'était déroulée au mois de mars 2023. Différents services de l'État étaient autour de la table pour faire un point sur les nappes phréatiques. Le constat est clair : la situation n'est pas bonne.

Les derniers mois ont été, en plus, l'objet de faux espoirs avec des épisodes de fortes pluies. Pourtant, cela n'a pas suffi à rétablir les niveaux. "En mars, on a eu un plus d'eau que la moyenne avec 30 % d'excédents et 10 % en avril. Et le mois de mai est de nouveau en déficit", déplore Séverine Artero, directrice adjointe de la Direction Départementale des Territoires (DDT) de la Haute-Saône.

Aussi, les mesures actées depuis le mois de mars vont se poursuivre. D'autres actions vont se rajouter dans les semaines à venir. "On a décidé, avec le directeur des services départementaux de l'Éducation nationale, de lancer une campagne vers les collégiens et les écoliers du primaire en diffusant de petites affiches sur les bons éco-gestes adaptés aux enfants", déclare Michel Vilbois, préfet de la Haute-Saône.

Une prochaine réunion se tiendra avant le 14 juillet pour évoquer l'épineuse question de la gestion de l'eau.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité