• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ils font écrire le récit de leur vie

Une autobiographie, certains en ressentent le besoin / © France 3 Franche-Comté
Une autobiographie, certains en ressentent le besoin / © France 3 Franche-Comté

Transmettre. D'un coup de plume. Des années de leur existence. De plus en plus de personnes font appel à des écrivains biographes comme Juliette Giraud. 

Par Sophie Courageot & Laurent Ducrozet

C'est un phénomène de société que le web a contribué  à amplifier. Pour quelques centaines d'euros on peut raconter sa vie à un écrivain biographe qui vous proposera même d'éditer un vrai livre généralement diffusé dans le cercle familial.  Ce sont souvent des retraités, hommes ou femmes, qui éprouvent le besoin de transmettre leur mémoire. Des mots qui ont aussi des  vertus thérapeutiques... Ecrire ou faire écrire  ce que l'on n'a jamais pu dire sur la Guerre d'Algérie par exemple  pour André-Louis Robert ou bien évoquer un mari trop tôt disparu  pour Thérèse Seigeot. Les motivations sont nombreuses.

Loin d'être un culte de soi,  ces biographies d'anonymes, ces récits intimes, ont parfois un destin surprenant. A Ambérieu-en-Bugey dans l'Ain, il existe même un lieu qui "mémorise" ces ouvrages pour les chercheurs, les historiens.

 

Nous avons rencontré André-Louis Robert. A Mouchard, il reçoit une fois par mois, Juliette Giraud. Elle écrit le récit de sa vie. La guerre d'Algérie a changé sa vie. André-Louis voulait laisser une trace à ses enfants et petits-enfants. Julienne est à la fois écrivain et confidente.  

Les écrivains biographes
Laisser une trace de sa vie. Certains font le choix de faire écrire leur vie. Avec Juliette Giraud, écrivaine biographe - André-Louis Robert - Gérard Gaudet. Reportage L.Ducrozet, JS Maurice.


"La mémoire"

Emission Enquêtes de région ce soir à 23h15 sur France 3 Franche-Comté 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus