Banque de France : les caisses menacées

La réorganisation de l'établissement public va toucher les caisses de Nevers, Mâcon, Auxerre et Chalon sur Saône.

C'est ce vendredi 21 septembre que devait être débattue la réorganisation annoncée de la Banque de France en comité central d'entreprise (CCE). Ce projet prévoit la fermeture de 17 services de caisse en France dont ceux de Nevers, Mâcon, Auxerre et la filiale de Chalon sur Saône.

Un mouvement de grève pour dénoncer ce plan de restructuration de la Banque de France était organisé aujourd'hui. Il a été très suivi partout en France, et notamment en dehors de Paris, ce qui est "exceptionnel" d'après les syndicats.

De 1700 à 2100 suppressions de postes

Une vingtaine d'implantations doivent également disparaître

A l'horizon 2020, l'institution entend réorganiser ses activités tertiaires (services aux entreprises et aux particuliers) autour de 20 succursales régionales, et d'ici là une vingtaine d'implantations doivent disparaître notamment à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Chalon-sur-Saône ou encore Calais.

Selon ce plan qui prévoit entre 1.700 et 2.100 suppressions de postes, les effectifs du réseau seraient ramenés d'environ 6.300 équivalents temps pleins à un nombre compris entre 4.200 et 4.600 ETP en 2020, et environ 800 agents devraient être recrutés sur la période dans le réseau.
 

Dans la filière fiduciaire, le plan prévoit d'ici à la fin 2015 la fermeture de 17 services de caisses (chargées notamment d'alimenter les banques en billets) sur 72, selon les syndicats.